Bac pro : le recteur recrute en STS

Décret du 10 avril 2017 et arrêté du 9 janvier 2019. Deuxième année d’expérimentation de modalités d’admission dans une section de techniciens supérieurs. Depuis la rentrée 2018, toutes les régions académiques de métropole sont concernées.

Pourquoi les bilans de cette expérimentation ne sont-ils pas publiés ? Que cache-t-on ? Faut-il accuser la Ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, de pratiquer l’opacité ? Et que fait donc Jean-Michel Blanquer ?

L’article 5 du décret précise pourtant. Le recteur établit un bilan annuel de l’expérimentation qui inclut des éléments quantitatifs et qualitatifs et qu’il remet aux ministres… L’évaluation de l’expérimentation fait l’objet d’un rapport annuel et d’un rapport final, réalisés par les services du ministère chargé de l’enseignement supérieur à partir des bilans des recteurs.

Que cache-t-on ? Comment a-t-on conjugué APB en 2017 (ParcourSup en 2018) et l’intervention décisionnelle du recteur ?

C’est en effet le recteur qui recrute en STS. Il s’agit donc non seulement d’une expérimentation mais d’une révolution.

Le décret de 2017 précise :

Article 1. Le recteur d’académie prononce l’admission dans une section de techniciens supérieurs de l’enseignement public de son académie des titulaires du baccalauréat professionnel dans la région académique où l’expérimentation est conduite. Les STS privées – elles sont nombreuses – ne sont pas concernées ; pourquoi ?

Article 2. La décision d’admission intervient après l’avis d’orientation émis par le conseil de classe du deuxième trimestre ou du premier semestre de l’année de terminale professionnelle, pour chacune des spécialités des sections de techniciens supérieurs demandées par le candidat et sous réserve de l’obtention du baccalauréat professionnel.

Article 3. Pour se prononcer, le recteur d’académie tient compte de l’avis d’orientation favorable du conseil de classe. Lorsque le nombre d’avis d’orientation favorables excède, pour la section de techniciens supérieurs demandée, le nombre de places offertes aux candidats, il tient compte

  • de la cohérence du dossier du candidat avec la spécialité demandée,
  • du rang du vœu exprimé par le candidat pour cette section dans la procédure de préinscriptions
  • des aptitudes de ce dernier.
  • dans le respect des critères ainsi définis, la qualité d’élève boursier peut être prise en compte.

Le nombre des candidats ainsi admis ne peut excéder le pourcentage des places offertes dans chaque section de techniciens supérieurs que le recteur d’académie définit chaque année, en concertation, s’il y a lieu, avec les autres recteurs de la région académique.

Pour aller plus loin.  Chroniques d’Histoires d’universités sur le Baccalauréat professionnel et les bacheliers professionnels, sur les Sections de Techniciens supérieurs.

1 commentaire

Classé dans Non classé

Une réponse à “Bac pro : le recteur recrute en STS

  1. Pingback: Revue de presse 25/02/2019 – Alternative