Max Pechstein, 30 ans en 1912

Hermann Max Pechstein (Zwickau, 31 décembre 1881 ; Berlin, juin 1955).

1881. Naissance à Zwickau.

1896 à 1900 (14-18 ans). Formation de décorateur à Zwickau.

1903 à 1906 (21-24 ans). École des Arts appliqués et Académie des Beaux Arts de Dresde. Il y crée des peintures sur verre et sur tissu, ainsi que des mosaïques pour différents architectes.

1906 (24 ans). Après sa rencontre avec Ernst Ludwig Kirchner et Erich Heckel, il se joint au groupe d’artistes « Die Brücke ».

1906. Eliasfriedhof in Dresden

Cliquer sur les images pour les agrandir

1907 (25 ans). Passe l’été avec Kirchner à Goppeln/Dresde. Prix de l’État de Saxe, qui lui permet de voyager à Rome et à Paris.

1908 (26 ans). Il rejoint le groupe de la Berliner Secession. Il s’installe à Berlin où il rencontre Lotte Kaprolat (1893-1955), un modèle du sculpteur Georg Kolbe (1877-1947). Elle sera la muse de Pechstein de 1909 à 1920.

1908. Junges Mädchen

1909-1910 (27-28 ans). On peut facilement reconnaitre Lotte dans ses tableaux et ses dessins où elle est représentée sous une apparence de volupté noire, avec des lèvres pleines et des paupières lourdes. Été dans la région des étangs de Moritzbourg avec Heckel et Kirchner.

1909. Tanz

1910 (28 ans). A Berlin, il cofonde la Neue Secession. Été avec Heckel et Schmidt-Rottluff à Dangast.

1910. Wiesenrand

1910. Die gelbe Maske

1911 (29 ans). Deuxième voyage en Italie. Mariage avec Lotte.

1911-1912 (29-30 ans). Étés à Nidden.

1911. Nidden

1912 (30 ans). Ces liens avec les mouvements sécessionnistes l’amènent à quitter Die Brücke

1912. Fischerboote in Nidden

1913 (31 ans). Naissance de son fils Frank.

1913-1914 (31-32 ans). Voyages en Europe (dont Italie) et aux Palau dans les mers du Sud.

  • Son intérêt pour l’imagerie et la culture des îles des Caraïbes est évident dans sa peinture Indian and Woman réalisée en 1910. Il voyage ensuite aux îles Palau en 1914 pour voir la culture locale, nourri par son intérêt grandissant pour l’art primitif (Source : Artnet).

1913. Lokomotivenpfiff

1915 (33 ans). Retour à Berlin.

1916-1917 (34-35 ans). Il participe à la Première Guerre mondiale et notamment à la bataille de la Somme (gravures à l’eau forte)

1918 (36 ans). Cofondateur du Novembergruppe.

1919-1922 (37-40 ans). Voyages en Allemagne et en Europe

1922 (40 ans). Membre de l’académie prussienne des arts de Berlin. Nommé professeur.

  • Probablement à cause du style plus traditionnel de son œuvre, Pechstein reçut une grande reconnaissance du public et cela avant les autres artistes de Die Brücke. Les années 20 marquèrent le sommet de sa popularité (Bailly Gallery)

1923 (41 ans). Séparation d’avec Lotte et mariage avec Marta Möller.

1923-1933 (41-51 ans). Nouveaux voyages.

1933-1945 (51-63 ans). Frappé d’interdiction de peindre et d’exposer. Exclu de l’Académie prussienne des arts. Confiscation de ses œuvres abritées par des musées allemands. Vit en Poméranie.

1945 (63 ans). Il voit l’arrivée de l’armée rouge et doit travailler occasionnellement pour la force d’occupation. Il est cependant autorisé à déménager à Berlin Ouest en 1945.

1945-1955 (63-73 ans). Chaire de professeur à l’Académie des beaux-arts de Berlin.

1955 (73 ans). Décès à Berlin.

Pour aller plus loin : toutes les chroniques d’Histoires d’universités : Elles/ Ils ont eu 30 ans en…

1 commentaire

Classé dans B. Photos, D. Allemagne, E. Mobilité internationale, F. 19ème et 20ème siècles

Une réponse à “Max Pechstein, 30 ans en 1912