Le Sénat auditionne F. Vidal

27 mars 2019, Sénat. Audition de Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (texte intégral)

Audition sur deux points : Bienvenue en France (frais différenciés d’inscription pour les étudiants extracommunautaires) et ParcourSup.

Extraits des réponses de la Ministre :

  • Bienvenue en France : au final, nous sommes très loin de la description quelque peu réductrice qui a été faite de cette stratégie.
  • Nous n’avons rien inventé. Depuis longtemps déjà, la très grande majorité des pays accueillant des étudiants étrangers appliquent les mêmes règles. Ainsi, les droits d’inscription pour ces étudiants sont de 8 000 euros à l’université de Maastricht, de plus de 6 000 euros au Danemark, de plus de 8 000 euros en Suède. En parallèle, ces pays ont développé un système d’exonérations et de bourses, ce qui les rend encore plus attractifs.
  • De surcroît, nous sommes attachés en France à un financement de l’enseignement supérieur par l’impôt. Nous ne sommes pas favorables à une hausse des droits d’inscription pour tous les étudiants : les étudiants français, les étudiants internationaux dont les familles résident durablement France et y payent leur impôt ne sont donc en aucun cas concernés par ces frais différenciés.
  • Le décret prévu matérialisera cet engagement du Premier ministre.

  • Parcoursup. Les améliorations sont les suivantes :
  • l’affichage des critères généraux d’examen des voeux ;
  • l’instauration d’un référent handicap dans chaque établissement ;
  • la désignation d’ambassadeurs étudiants pour favoriser le dialogue avec les lycéens ;
  • la création de nouveaux services, avec une carte interactive des formations, permettant de voir où une formation est dispensée, des fiches de suivi et de liaison, pour aider les étudiants en réorientation qui se sentaient pénalisés par rapport aux lycéens car ils estimaient qu’ils n’avaient pas la capacité d’exprimer leur projet ;
  • et enfin des mesures pour mieux accompagner les étudiants en situation de handicap.

Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Pour aller plus loin : toutes les chroniques d’Histoires d’universités mentionnant Frédérique Vidal.

1 commentaire

Classé dans Non classé

Une réponse à “Le Sénat auditionne F. Vidal