ParcourSup BTS : le pire est arrivé

Dans ma chronique du 14 mai : ParcourSup : « en attente de BTS », j’ai écrit en conclusion

  • ParcourSup a des conséquences négatives sur le climat dans les classes préparant au bac pro. Dès que le conseil de classe a donné son avis (la plupart du temps, il est favorable à une poursuite d’études en BTS), il est difficile de faire travailler les élèves : l’absentéisme se développe ainsi que l’impossibilité d’organiser des interrogations sur table, des travaux à la maison… Dans les académies aux vacances de printemps tardives, le 3ème trimestre n’existe plus.
  • Le moral n’est pas non plus au beau parmi les professeurs de Bac Pro et de BTS. Si la pression institutionnelle se renforce encore (« toujours plus de bacheliers professionnels en STS » et « moins de bacheliers généraux et technologiques »), le niveau global ne pourra que baisser davantage. Quel sens donner à son travail d’enseignant si la transmission des connaissances ne peut aboutir !
  • Le pire est probablement devant nous.

Le pire est arrivé bien plus tôt que je ne le croyais.

Message de ParcourSup ce matin à 9 heures 48. Dans 400 formations, suite à des erreurs humaines de saisie dans les établissements, trop de candidats ont reçu une proposition d’admission. Cela concerne essentiellement… des BTS

Cliquer sur les images pour les agrandir

Frédérique Vidal, ministre. Son Communiqué (Point sur la phase d’admission) minimise l’incident. Au cours de ces vérifications, les équipes ont été alertées par des taux anormalement élevés de propositions d’admission formulées par certaines formations par rapport à leur capacité d’accueil. Cela concerne un peu moins de 400 formations sur les 14 500 formations proposées soit environ 2% du nombre total de formations.

Les Échos. Parcoursup : un bug remet les compteurs à zéro pour près de 70.000 candidats

Le Figaro Étudiant. Bug sur Parcoursup: dans 400 formations, des étudiants acceptés par erreur se retrouvent «en attente»

Le progrès. Un bug embarrassant dans la moulinette ParcourSup. Dans près de 400 formations, les candidats ont reçu une réponse positive erronée. Ce qui entraîne des réactions en chaîne. Le ministère de l’enseignement supérieur promet de résoudre le problème. En attendant, les familles ont du mal à obtenir des explications.

Le Parisien. Parcoursup : déjà un gros bug sur les résultats ! Accepté un jour, sur liste d’attente le lendemain. Voilà la mauvaise surprise qu’ont eue des lycéens qui postulaient à des formations sur Parcoursup.

France Inter. Bug de Parcoursup : 400 formations ont accepté plus d’étudiants qu’elles ne peuvent en accueillir

2 Commentaires

Classé dans Non classé

2 réponses à “ParcourSup BTS : le pire est arrivé

  1. Christophe Barbier

    Monsieur, j’aimerais vous faire part d’un autre « bug » que les élèves du lycée professionnel René Cassin de Tulle subissent. Ainsi, dans le cadre de l’expérimentation STS, une subtilité dans la procédure de la « fiche avenir » impliquait que le chef d’établissement indique « un avis très satisfaisant » pour valider l’avis favorable du conseil de classe. Dans le cas contraire « un avis défavorable dans le cadre de l’expérimentation » apparait dans la fiche avenir malgré la décision du conseil de classe (non visible par l’établissement d’origine) . Le dossier des élèves se retrouve alors en fond de pile ou non étudié selon les taux de pression des BTS. Bien évidemment, impossible de faire reconnaitre cette fâcheuse négligence de la part de l’administration. Si vous êtes intéressé, j’ai tous les documents qui prouvent cette erreur.

  2. Christophe Barbier

    Monsieur,
    Je tiens à vous faire part d’une subtilité de la procédure pour compléter la fiche avenir dans l’expérimentation BP STS. Ainsi, l’avis du conseil de classe est pris en compte lorsque le chef d’établissement donne un avis très satisfaisant sur la capacité à réussir (comme expliqué dans un document eduscol). Malheureusement dans le lycée de mon fils, cette subtilité n’a pas été comprise et la proviseure s’est basée sur l’ensemble du dossier et non sur l’avis du conseil de classe. Mon fils, ayant de bons résultats mais pas extraordinaires, se retrouve avec un avis satisfaisant.
    Les conséquences sont directes : un avis défavorable dans l’expérimentation est directement engendrée et les dossiers de nos enfants sont placés en fin de pile ou même pas retenus selon les taux de pression des BTS. Pour information, cet avis n’apparait pas lors de la saisi.
    Aujourd’hui alors que mon fils a été encouragé tout au long de son cursus à poursuivre en BTS et avec l’appréciation suivante du chef d’établissement : « ….est un élève qui a le profil pour réussir dans ce BTS. Son sérieux et sa volonté devraient lui permettre de compenser sa légère faiblesse en français. C’est un élève qui lorsqu’il le faut est en capacité à s’impliquer, ce qui est de bon augure pour rentrer dans cette formation. », il se retrouve sans rien et loin en liste d’attente…
    Bien évidemment, impossible de faire entendre sa voix au sein de l’Éducation Nationale…
    Remarquant que vous êtes bien renseigné sur ces dispositifs, je tenais à vous en informer.