La cartographie humoristique

Exposition à la BNU Strasbourg (jusqu’au 20 octobre 2019), Hors du monde : la carte et l’imaginaire.

Chronique 5/6. La cartographie humoristique. Album de 17 photos

  • Le lion Belgique, carte des 17 provinces des anciens Pays-Bas (1622).
  • Carte drolatique de l’Europe (1870).
  • Carte politique caricaturale pour l’Europe (1914).

1.Pieter van den Keere, ou Petrus Kaerius en latin, est un graveur et cartographe néerlandais (1571-1646). Les États généraux lui commandent le 24 janvier 1618, contre la somme de 150 florins, la livraison de Petri Kaerii Germania Inferior id est, XVII Provinciarum ejus novae et exactae Tabulae Geographicae, cum Luculentis Singularum descriptionibus additis. à Petro Montano. Source Wikipédia.

Cliquer sur les images pour les agrandir

  • Lire cet ouvrage ancien en ligne
  • Notice BNU. Pieter Kaerius. Leo belgicus : artificiosa & geographica tabula sub leonis figura 17 inferioris Germaniae provincias repraesentans, 1622. « Le lion Belgique symbolise les dix-sept provinces des anciens Pays-Bas. Créé par Michael von Eitzing (1530-1598), l’animal emblématique apparaît en 1583, lors de la guerre d’indépendance contre la monarchie espagnole, dite des Quatre-Vingts ans (1568-1648). Le succès de l’allégorie entraîne une riche déclinaison du thème, comme le prouve la belle version exposée ».

2. Paul Hadol (1835-1875), illustrateur et caricaturiste français. Carte drolatique et prémonitoire de l’Europe pour la guerre franco-allemande (1870)

Source Wikipédia. « Hadol déploya une riche palette de talents graphiques. Dessinateur et caricaturiste à succès, sous son propre nom ou sous le pseudonyme de White, il collabore à de nombreux titres de la presse satirique et humoristique, notamment Le Charivari, le Journal amusant, Le Gaulois, L’Éclipse, La Vie parisienne et Monde comique. Il contribue régulièrement à l’Album du Gaulois.

3. Karl Lehmann-Dumont. Carte politique caricaturale de l’Europe (1914)

Source Wintzenheim. « Cette carte politique caricaturale de l’Europe représente le continent au début de la Première Guerre mondiale. Créée par Karl Lehmann-Dumont à Dresde, cette carte de propagande représente le point de vue des Allemands concernant la situation de l’alliance et des questions territoriales en 1914. Les principaux pays impliqués dans la guerre sont représentés par des caricatures humaines ».

Source Binoche et Giquello. « Carte satirique de l’Europe avec titre en allemand qui figure le déclenchement de la Première Guerre mondiale, probablement conçue entre août et octobre 1914.

Lehmann-Dumont s’est sans doute inspiré de la carte Serio-comic de Frederick W. Rose où l’Allemagne était déjà un personnage aux deux bras écartés. Il s’agit ici d’une représentation du Deutsche Michel, cet équivalent du John Bull anglais apparu au XIXe siècle. Une légende en allemand plutôt belliqueuse commente les événements et explicite les nombreux détails de cette carte particulièrement fouillée.

  • La Serbie est représentée une bombe en main, allusion à l’attentat contre l’archiduc François-Ferdinand.
  • La France est un officier bousculé laissant échapper son quart de vin. La main droite du Michel allemand correspond à l’Alsace-Lorraine et elle empiète déjà sur le rouge qui définit le territoire français. Le coq se gargarise de victoires imaginaires et le « Turcos »- surnom des tirailleurs algériens – implore la pitié.
  • L’Angleterre reçoit un coup de mantelet qui symbolise la flotte de cuirassés dont s’était dotée l’Allemagne.
  • Le Japon apparaît dans un encart au large de l’Europe afin de bien montrer qu’il est à la remorque du Royaume-Uni – il a en effet rejoint les alliés en août 1914.
  • L’Empire ottoman menace de mettre le feu aux poudres en Crimée mais il ne rejoindra la coalition des Empires allemand et austro-hongrois qu’en octobre 1914.
  • Il en va de même pour la Roumanie qui ici affûte son épée sans avoir pris parti contre son voisin austro-hongrois ».

Commentaires fermés sur La cartographie humoristique

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Allemagne, D. Italie, E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

Les commentaires sont fermés.