Bretagne Loire : 4 ans pour mourir

COMUE Université Bretagne Loire : principe de dissolution voté en CA, la forme de la future organisation encore à définir, NewsTank, 23 juillet 2019. Site de l’UBL : aucun communiqué de presse n’accompagne cette décision.

  • Cette COMUE créée par décret le 8 janvier 2016 n’aurait jamais dû exister. Elle n’avait en effet aucune raison d’être puisque la loi no 2015-991 du 7 août 2015, portant nouvelle organisation territoriale de la République, également connue en tant que la Loi NOTRe, n’avait pas créé la Grande Région Bretagne Loire

Chroniques d’Histoires d’universités sur luniversité Bretagne Loire.

Suite de la chronique de Newstank. « Le principe de la dissolution de la Comue Université Bretagne Loire est voté par le CA du 24/06/2019, « pas à l’unanimité, on peut le comprendre et l’imaginer, mais à la majorité quand même », déclare Marc Renner, administrateur provisoire de l’UBL, à News Tank le 19/07.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Une seconde délibération a été approuvée : le principe de la trajectoire de transformation. « Celle-ci dépendra des décisions prises au sein des quatre expérimentations qui formeront la future organisation de l’Esri dans les régions Bretagne et Pays de la Loire », ajoute Marc Renner.

Les délibérations finales au sujet de la trajectoire de transformation auront lieu à l’automne, pour que la dissolution prenne effet à compter du 31/12/2019

Marc Renner indique qu’un des objectifs prochains pour l’UBL et ses membres et de « réaliser une cartographie fine des emplois de la centaine de personnels de la Comue. Nous devons respecter les personnels qui représentent les compétences de l’UBL et la qualité de travail réalisé. En ce sens, nous leur devons un avis de prévenance de trois mois ».

Commentaires fermés sur Bretagne Loire : 4 ans pour mourir

Classé dans C. Bretagne Normandie, C. Pays de Loire, Non classé

Les commentaires sont fermés.