Non titulaires maltraités

Courriel du Secteur non titulaires du SNES-FSU (9 septembre 2019).

« Chères collègues, chers collègues. Beaucoup d’entre vous sont en attente d’une affectation, de l’envoi de leur contrat ou leur arrêté d’affectation ou plus souvent encore, dans l’attente du certificat de travail et d’une attestation pour faire valoir leurs droits auprès de Pôle Emploi.

Vous cherchez certainement à contacter le bureau des remplacements au rectorat, à téléphoner aux gestionnaires, à leur écrire, à vous rendre directement sur place. Tout ceci en vain. Vos appels n’aboutissent pas, vous n’obtenez pas de réponse à vos mails, vous vous faites refouler à l’accueil du rectorat.

Ne sachant pas de quoi demain sera fait, vous avez l’impression que votre situation n’est pas prise en compte. Les personnels de l’académie, au premier rang desquels figurent les non titulaires, paient l’incapacité du rectorat à assurer une préparation de rentrée qui permette d’anticiper l’affectation des collègues sur des besoins de remplacement.

Ce désordre est inédit et résulte directement de la mise en place précipitée des réformes des lycées généraux comme professionnels et de la diminution du nombre de fonctionnaires dans les Services Publics.

Dans cette situation d’urgence, la décision a été prise au rectorat de ne plus assurer l’accueil téléphonique ou physique des collègues et de laisser les messages en attente de réponse afin de se concentrer sur les tâches les plus urgentes.

Cette décision est incompréhensible et apparaît avec une brutalité d’autant plus grande que le rectorat n’a pas pris la peine d’expliquer les motifs de cette décision, laissant croître l’angoisse de lendemains incertains et s’installer l’impression du mépris des non-titulaires, sans qui le Service Public ne peut plus fonctionner.

Cette situation est inadmissible. Mais nous devons avoir la lucidité de ne pas opposer notre situation et celle des personnels administratifs qui tentent de nous gérer. En vouloir aux gestionnaires de la DPE 3, qui vivent très mal cette situation, serait une grossière erreur ! Au-delà du chaos généré par des réformes mises en place au pas de charge, les causes de cette situation sont structurelles. Nous payons tous, enseignants comme administratifs, une politique de suppression de postes et de destruction du Service Public. Notre sort et celui des personnels administratifs qui nous gèrent sont liés. Si les personnels du bureau des remplacements étaient en nombre suffisant pour faire face à leurs multiples tâches (affectations des non titulaires, établissement des contrats, des payes, des attestations Pôle Emploi…), nous n’aurions pas à nous inquiéter de savoir comment nous allons vivre dans les prochaines semaines.

La situation de chacun des non-titulaires doit pouvoir être traitée dans un délai raisonnable et, comme dans n’importe quel service public, un accueil doit être assuré. Nous attendons que le rectorat mette en place des solutions à la hauteur de l’urgence et devons le lui faire entendre. La FSU prendra des initiatives dans ce sens, qui passeront certainement par la mobilisation, en particulier des non titulaires. Nous reviendrons donc prochainement vers vous.

Dans l’immédiat, nous vous invitons à nous faire part de vos situations particulières, en nous écrivant, depuis une adresse mail personnelle à notit@…nes.edu. En n’oubliant pas de mentionner votre discipline, votre type de contrat, votre commune de résidence … et un numéro de téléphone afin que nous puissions vous joindre. Nous ferons notre possible pour que les services les prennent en compte ».

Bien cordialement,

Le secteur non titulaires du SNES-FSU

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.