St-Sébastien en Bade-Wurtemberg

« Sébastien est un saint martyr romain ayant vécu, selon la croyance chrétienne, au IIIe siècle. Durant la persécution de Dioclétien, ce centurion est exécuté pour avoir soutenu ses coreligionnaires dans leur foi et accompli plusieurs miracles. D’abord attaché à un poteau et transpercé de flèches, il est finalement tué à coups de verges » (source Wikipédia).

Retable de Saint Antoine, 1505-1510, Johanniterkirche

Treize Saint-Sébastien en Bade-Wurtenberg en deux albums.

Album 1. 40 photos. Schwäbisch Hall. Six Saint-Sébastien, Johanniterkirche, Alter Meister in der Sammlung Würth. Deux statues de Sébastien au Hällisch-Fränkisches Museum

Retable de Falkensteiner Altar, vers 1530

Album 2. 24 photos. Fribourg en Brisgau. Cinq Saint-Sébastien, Augustiner Museum, Œuvres du Rhin supérieur et d’Allemagne du Sud.

Oeuvre du Rhin Supérieur, 1500-1510

1.Les 8 saint-Sébastien de Schwäbisch Hall

Le cadre : la Johanniterkirche (12ème siècle) a été complètement rénovée pour accueillir la collection Würth d’Art médiéval et Renaissance.

  • The overall renovation of Johanniterkirche (a secularized church building from the 12th century), which lasted several years and was sponsored by Adolf Würth GmbH & Co. KG, has now been completed. The refurbishment comprised the installation of state-of-the-art equipment, security, air-conditioning and sanitary facilities in accordance with the most sophisticated museum standards as well as the restoration of the original Gothic roofing from 1400/01 suited to the needs of a listed building. The roof has turned out to be the oldest of its kind in Southern Germany…
  • The now secularized church building of Johanniterkirche underwent extensive restoration as a historic monument which even won the Hugo Häring Award 2011. As a consequence, Johanniterkirche – an associated gallery of Kunsthalle Würth since 2008 – has become the ideal place for the renowned collection of Old Masters in the Würth Collection.

Histoire de la collection

  • The core of the collection, devoted to the art of southwest Germany, the Lake Constance region and northern Switzerland from the late Middle Ages to the early modern era, is formed by the former Prince Fürstenberg Painting Treasury, acquired by the Würth family in 2003. The artistic and cultural significance of this collection alone is so great because the majority of its panels stem from a period from which, due to the especially radical iconoclasm that raged in Swabia, very few visual documents have survived.
  • Some that have survived include numerous panels by the Master of Messkirch, one of the most remarkable southern German artists from the 16th century, among them the valuable Falkenstein Altarpiece.
  • Not to forget St. Anthony retable by the Zurich Veilchenmeister “Master of the Pansies”.

Inventaire des œuvres exposées dans l’église Johanniterkirche

A. Zürcher Veilchenmeister, Retable d’Antonius Abbas, 1505-1510. « Le nom Zürcher Veilchenmeister remonte au sceau très reconnaissable de l’artiste: un Ackerveilchen (pensée). Assis sur un trône, Antoine. Semble déendre sa croix patriarcale contre un diable cornu qui approche. De sa main droite, il fait un signe de bénédiction. Un jeune homme agenouillé montre sa main à Antoine, qui semble être en feu (maladie connue sous le nom de maladie de l’ergot) ».

B. Meister von Stieglitz (Maître au chardonneret), Retable d’Annen avec des saints et un couple de donneurs, 1509

C. Maître de Meßkirch. Le maître de Meßkirch (actif de 1515 à 1540) est un peintre anonyme de la Renaissance allemande. « Huit peintures centrales et cinquante-huit de ses panneaux peints ont été conservés dans de nombreuses collections en Europe et en Amérique, parmi lesquelles le musée national germanique de Nuremberg, la Staatsgalerie (Stuttgart), la Johanniterkirche et le Würth Kunsthalle de Schwäbisch Hall, le musée du prince dans le château de Sigmaringen, Le maître de Meßkirch a peint des représentations de 80 saints ».

Retable de Falkensteiner, vers 1530. Lire aussi l’excellente plaquette éditée par le Musée Würth

2. Les cinq Saint-Sébastien de l’Augustiner Museum, Fribourg en Brisgau, Œuvres du Rhin supérieur et d’Allemagne du Sud.

Trois statues en bois, une scène de martyre (bois peint en bas relief), un vitrail œuvre d’Albert Merzweiler (1844-1906) et Karl Jennes (1852-1924).

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, D. Allemagne, E. Arts Lettres Langues, E. Ingénierie

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.