Archives mensuelles : octobre 2019

Prouver ses talents. Le chef-d’œuvre

Le 20 juillet 1924, à l’âge de 16 ans et demi, mon père Gérard obtenait son Brevet de Menuisier-Modeleur. Dans ce cadre, il a réalisé ce modèle réduit d’escalier à volutes, avec marqueterie. Il en a toujours été fier et je suis toujours très ému quand je regarde aujourd’hui ce chef-d’œuvre.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Le Ministère de l’éducation nationale lance, cette semaine et à raison, une campagne de mobilisation sur la question : exprimer ses talents avec le chef-d’œuvre

Lire la suite

Commentaires fermés sur Prouver ses talents. Le chef-d’œuvre

Classé dans B. Photos, E. Ingénierie

Paris Saclay, Empreinte Carbone

COMUE Université Paris Saclay, Newsletter d’Octobre 2019

Cliquer sur les images pour les agrandir

Un communiqué final qui me laisse pantois.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Paris Saclay, Empreinte Carbone

Classé dans C. Ile-de-France, E. Ingénierie, E. Mobilité internationale, E. Sciences

K. Kollwitz. Plus jamais la guerre !

Käthe Kollwitz, « je veux agir dans ce temps« . Exposition au Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg. Citations des cartouches et du Petit Journal de l’exposition.

Album de 24 photos : plus jamais la guerre !

Cliquer sur les images pour les agrandir

1901 (34 ans). Opprimés. Eau-forte, pointe sèche, aquatinte et brunissoir.

Lire la suite

Commentaires fermés sur K. Kollwitz. Plus jamais la guerre !

Classé dans B. Photos, D. Allemagne, F. 19ème et 20ème siècles

Käthe Kollwitz, 30 ans en 1897

Käthe Kollwitz, 30 ans en 1897. « Il est vrai que mon œuvre poursuit un but. Je veux agir dans ce temps où les gens sont si désemparés et ont tant besoin d’aide » (Journal, 1922)

Exposition au Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg, 4 octobre 2019 – 12 janvier 2020.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« Rétrospective consacrée à l’artiste allemande Käthe Kollwitz (1867-1945) : 600 m², 170 œuvres. Témoin des crises politiques et sociales de son temps et auteure d’une œuvre marquée par son pacifisme, Käthe Kollwitz est montrée comme une artiste complète (graveuse, dessinatrice et sculptrice) dont le réalisme expressif influencera son époque et au-delà ».

Lire la suite

Commentaires fermés sur Käthe Kollwitz, 30 ans en 1897

Classé dans B. Photos, D. Allemagne, E. Arts Lettres Langues, F. 19ème et 20ème siècles, Non classé

Fusion. Cergy Paris Université

Il s’en passe des drôles de choses dans les regroupements d’établissements de l’enseignement supérieur public et privé du Val d’Oise. Une fusion inédite, à nulle autre pareille. Et une université fusionnée qui demeure incomplète, sans Faculté de médecine et pharmacie. See why !

A. CY Cergy Paris Université (communiqué de presse, 15 juillet 2019). « Les avancées collectives ont permis de déterminer le nom de l’université : CY Cergy Paris Université (CY se prononce à l’anglaise : See why), un nom qui ancre dans le territoire (Cergy et l’Ile de France), assoit résolument l’identité universitaire (université), tout en imprimant d’un signe fort (CY) – au sens propre comme au sens figuré – l’élan et la vocation d’un projet tourné vers l’international autour de ce qui constitue la racine commune de ses écoles et alliances ».

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

« Depuis l’obtention de l’initiative d’excellence (I-SITE Paris Seine) en février 2017, et afin de mettre en œuvre cette feuille de route, la COMUE Université Paris Seine prépare sa mutation institutionnelle : une université publique, porteuse de la politique de site, fusion de l’UCP, de l’EISTI et de la COMUE (qui donc disparait), à laquelle s’associe l’ESSEC dans le cadre de l’initiative d’excellence, et formant le cœur du dispositif.

La nouvelle Grande École interne est quant à elle dénommée CY Tech. L’initiative d’excellence Paris Seine est rebaptisée CY Initiative, et l’alliance de site CY Alliance« .

Lire la suite

Commentaires fermés sur Fusion. Cergy Paris Université

Classé dans C. Ile-de-France

Bordeaux. Réussite en Licence ?

Troisième chronique critique sur l’Université de Bordeaux fusionnée. Un beau discours sur l’accompagnement individualisé des étudiants, mais aucune mesure d’impact ! Depuis la fusion, le taux de réussite en licence a-t-il progressé ? Le site de l’université ne donne aucune réponse. C’est un autre point faible de la fusion !

  • Rapport de l’IGESR, colloque de Strasbourg, 10 et 11 octobre 2019.

Cliquer sur les images pour les agrandir

  • Premier bilan des 6 fusions réalisées entre 2009 et 2017, en matière d’activité de formation : un écart entre l’ambition du projet et les réalisations
  • Les chiffres décevants de la réussite en licence.

La réussite en licence

« A l’université de Bordeaux, tout est mis en œuvre pour assurer votre réussite et votre épanouissement !…

L’université vous accompagne tout au long de votre parcours de licence pour vous aider à réussir avec le nouveau dispositif AGIR : Accompagnement individualisé pour la réussite.

Vous êtes étudiant en licence ? Dès votre inscription ou réinscription, vous disposez d’un contrat de réussite pédagogique personnalisé et vous êtes accompagné par un directeur d’études en étroite collaboration avec les services universitaires d’aide aux étudiants à tout moment de votre scolarité.

Ce contrat pédagogique est personnel et il est adapté à votre situation et vos projets ».

Les parcours des étudiants à l’université

« Ils sont riches et variés, et l’Université s’intéresse aux multiples étapes de leur orientation ainsi qu’à leurs conditions de vie et d’études ».

Le devenir des entrants en 1ère année de licence.

Pas de suivi de cohortes des néo-bacheliers. Il  aurait dû commencer dès l’année de fusion (début 2014) : taux de passage immédiat de L1 en L2, taux d’obtention de la licence en 3 ou 4 ans pour les cohortes de néo-bachliers 2014, 2015, 2016, 2017, 2018.

Une seule enquête… ancienne et qi n’a donc aucune espèce d’intérêt : Devenir des néo-bacheliers entrés en PACES en 2010

Commentaires fermés sur Bordeaux. Réussite en Licence ?

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), Non classé

Bordeaux Montaigne. La fusion? Non

Chroniques d’Histoires d’universités. Bordeaux 3 Michel de Montaigne : les débats de 2013-2016 sur la fusion.

10 novembre 2010. Présider et diriger Bordeaux 3

Le président de Bordeaux 3 Michel de Montaigne, Patrice Brun, m’a invité pour animer un débat sur la LRU, la gouvernance des universités, les responsabilités et compétences élargies : points forts, points faibles, opportunités, menaces. Suite à plusieurs chroniques critiques de ce blog sur la prime des présidents, leur pouvoir de veto, leur devenir après mandat, Patrice Brun avait pris le temps de réagir. J’ai publié le 22 août dernier son texte « Les présidents d’université entre réalités et fantasmes , sous le titre Défense des présidents. Pour le professeur d’histoire ancienne, le problème essentiel n’est pas le pouvoir du président. « Le vrai débat doit se situer ailleurs. Depuis trois ans, on demande toujours plus à l’université… Ce n’est pas un « toujours plus » que les présidents demandent, c’est un équilibre entre les charges et le potentiel. A mon sens, il a été rompu ».

Lire la suite

Commentaires fermés sur Bordeaux Montaigne. La fusion? Non

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales, Non classé

Fusion. Bordeaux sans Humanités

A. Histoire de l’université racontée sur le site de l’Université de Bordeaux « fusionnée ». Le point faible de la fusion bordelaise : une fusion partielle. Trois établissements l’ont refusée (Bordeaux 3 Michel de Montaigne, Sciences Politiques, Institut Polytechnique de Bordeaux)

« Créée par décret le 3 septembre 2013, quelque 573 ans après sa création originelle en 1441, l’université de Bordeaux retrouve son unité. De l’université de Bordeaux médiévale à celle du XXIème siècle, retour sur une longue histoire.

Cliquer sur les images pour les agrandir

1968. Les grands principes de la loi Faure sont l’autonomie, la participation et la pluridisciplinarité.L’université de Bordeaux se divise alors progressivement et  donne naissance dans un premier temps à trois nouveaux établissements : Bordeaux1 (droit, économie et sciences), Bordeaux 2(sciences de la vie, sciences de l’homme, sciences de la santé), et Bordeaux 3 Michel de Montaigne (lettres et sciences humaines).

Lire la suite

Commentaires fermés sur Fusion. Bordeaux sans Humanités

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), F. 19ème et 20ème siècles, Non classé

Œuvre Notre-Dame. Restaurations

Strasbourg, Cathédrale Notre-Dame, restaurations du bras Sud du transept. Album de 32 photos

Cliquer sur les images pour les agrandir

A. L’architecte du bras sud du transept. Du roman au gothique (1210/1220-1235). Source : Œuvre Notre-Dame

« L’architecte opère un changement complet de style. Ayant travaillé très vraisemblablement sur des grands chantiers d’Île-de-France et de Champagne, il introduit le style gothique. Il amène aussi de nouvelles techniques de construction. Elles privilégient des murs de plus en plus minces, garnis de grandes baies et le recours aux voûtes en ogives couplées aux arcs-boutants, culées et contreforts.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Œuvre Notre-Dame. Restaurations

Classé dans A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

A quoi servaient les tableaux ?

Avant le musée… A quoi servaient les tableaux ? Parcourir autrement le musée des Beaux-arts de Strasbourg.

« Le projet est né d’un double constat. Tout d’abord, au Musée des Beaux-arts aucune œuvre n’a été peinte pour être dans un musée. Par ailleurs, le contexte d’origine des œuvres exposées est largement ignoré.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Le Musée des Beaux-Arts propose donc, au sein de ses collections permanentes, quelques cas exemplaires permettant d’appréhender le contexte d’origine, c’est-à-dire la fonction et les conditions de vision au moment de la création. On songe bien sûr aux œuvres pour les édifices religieux ou pour décorer les demeures, mais ces deux cas sont loin d’être les seuls.

Lire la suite

Commentaires fermés sur A quoi servaient les tableaux ?

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire moderne, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Italie