Peinture murales (début 15ème)

Église protestante de Weiterswiller (Bas-Rhin). Peintures murales du début du 15ème siècle. « Comme dans de nombreux édifices cultuels du Moyen Age, elles représentant une Concordia charitatis c’est-à-dire d’un côté des scènes de l’Ancien Testament et de l’autre du Nouveau Testament. Une seconde série de figures de saints est placée dans des embrasures de fenêtres ».

Album 1 : 13 photos. « L’église et son cimetière. Adam et Eve : le mariage, la pomme, le travail de la terre après l’expulsion du Paradis.

Album 2 : 29 photos. La passion du Christ : la cène, au mont des oliviers, la trahison de Judas, la flagellation, le portement de croix, la descente de croix, la mise au tombeau.

Album de 12 photos. Le jugement dernier. Des anges transportent des âmes au Paradis

Album de 23 photos. Les fresques représentant des Saint(e)s. Sainte Marie (Assomption), Saint Sébastien, Saint Georges, Sainte Adélaïde.

Histoire. 1100. Construction d’une première chapelle, sur le haut du village.

1338-1346. Construction d’une chapelle dans un style roman tardif. Elle est dédiée à saint Michel et est probablement le prolongement d’une ancienne tour de garde. Le premier document mentionnant la chapelle, daté de 1346, ordonne que l’inhumation des fidèles ait lieu non plus au cimetière de Neuwiller, mais dans le cimetière établi à côté de la chapelle.

1366. Fondation d’une prémissairie : la messe doit y être dite plusieurs fois par semaine.

15ème (début). Ensemble de fresques murales.

1525. L’église subit plusieurs remaniements comme l’indique la date gravée au-dessus de l’arc triomphal. La nef est rehaussée. Dans le chœur une voûte d’ogives remplace un plafond à solives, cachant ainsi la partie supérieure des peintures murales.

1543. La Réforme est introduite par les Fleckenstein. Quatre d’entre eux sont enterrés dans l’église.

16ème (fin). Les murs (et donc les fresques) furent recouverts d’un badigeon, orné d’une bande de versets bibliques.

1717. L’église devient mixte et le reste jusqu’en 1874.

1720 à la Révolution. Le village appartient aux Rohan-Soubise.

1874. Construction de la nouvelle église paroissiale (catholique) Saint-Michel.

1906. Les fresques sont redécouvertes par le pasteur Jacoby. Le badigeon qui commençait à s’effriter laisse apparaître des motifs qui attisent la curiosité du pasteur.

1921. L’église est classée au titre des Monuments historiques.

1936. Le chanoine Joseph Walter publie une étude sur les peintures murales du Moyen Age en Alsace. Il conclut : l’église de Weiterswiller est la seule (en Alsace) qui présente une décoration picturale aussi homogène ».

Pour aller plus loin.

Marie Pottecher, 1400, l’Alsace dans l’Europe gothique, Lyon, Éditions Lieux Dits, 2008. Compte-rendu de l’ouvrage, pp 489-490, par Olivier Richard.

Église protestante de Weiterswiller

Commentaires fermés sur Peinture murales (début 15ème)

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Arts Lettres Langues

Les commentaires sont fermés.