Sites de documents partagés

Sites de documents partagés, collectés par des étudiants. Studocu, créé en 2013 par quelques étudiants néerlandais, est arrivé en France en 2018.

Ses arguments publicitaires auprès des étudiants :

  • Trouve les documents correspondant à ta formation.
  • Les meilleurs documents partagés par des étudiants, regroupés en un seul endroit.
  • Étudie n’importe quand, n’importe où, sur n’importe quel support.
  • Parce que tu fais parfois face à des imprévus, tu dois être en mesure d’étudier partout, à tout moment.
  • Révise pour ton examen une dernière fois sur ton téléphone ou ta tablette sur le trajet.

Wikipédia. « StuDocu est une plate-forme d’apprentissage et de partage en ligne pour les étudiants, sur laquelle les étudiants peuvent partager du matériel. StuDocu est principalement utilisé pour les résumés de livres, les notes de cours et les questions d’examen. Leur modèle commercial repose sur l’accès par abonnement pour les documents premium »…

Message d’une enseignant-chercheur adressé à ses collègues sur la liste de diffusion de l’université Paris 1 (2 octobre 2019)

« Chers collègues, suite au message de Jérémie à propos du site StuDocu, je voulais vous signaler qu’une démarche personnelle peut faire obstacle à la commercialisation et à la mise en ligne des notes de CM.

J’ai découvert qu’un de mes cours était publié sur StuDocu par le truchement de notes truffées de fautes d’orthographe et d’erreurs. Ces notes reproduisaient l’architecture et une grande partie de l’iconographie de mon cours …

Il y a deux ans, un groupe d’étudiants a ouvert une page Facebook pour diffuser mon cours en ligne. Une douzaine d’étudiants se relayaient pour prendre des notes qu’ils envoyaient au groupe. Comme je m’étonnais du fort taux d’absentéisme au CM, des étudiants m’ont révélé l’existence de ce Mooc sauvage auquel ils avaient été conviés. Les notes publiées sur StuDocu proviennent très certainement de cette page Facebook. Je ne connais pas de remède contre les Moocs sauvages, sinon qu’ils permettent rarement d’obtenir la moyenne au partiel…

En ce qui concerne StuDocu, seule la recherche par « image » donne des résultats, étant donné le format des publications sur la plateforme . La recherche est facilitée lorsque le nom de l’enseignant est mentionné.

Le support de StuDocu permet de signaler la « contrefaçon de droit d’auteur ». On peut donc utiliser le formulaire pour demander le retrait des notes de CM de la plateforme. Le site est réactif : les notes de mon CM ont été retirées du site 48h après mon message.

StuDocu annonce 1497 documents issus des enseignements délivrés à Paris 1 dont 1061 notes de cours. En attendant que le Ministère soit saisi de la question (?), j’invite les collègues qui le le souhaiteraient à demander individuellement  le retrait des notes de CM.

J’espère que ces informations seront utiles à la communauté. Il faut lutter contre le pillage organisé du public par les plateformes privées »…

Début 2019, la presse se fait l’écho de l’arrivée de Studocu en France

Commentaires fermés sur Sites de documents partagés

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.