Fusion. Bordeaux sans Humanités

A. Histoire de l’université racontée sur le site de l’Université de Bordeaux « fusionnée ». Le point faible de la fusion bordelaise : une fusion partielle. Trois établissements l’ont refusée (Bordeaux 3 Michel de Montaigne, Sciences Politiques, Institut Polytechnique de Bordeaux)

« Créée par décret le 3 septembre 2013, quelque 573 ans après sa création originelle en 1441, l’université de Bordeaux retrouve son unité. De l’université de Bordeaux médiévale à celle du XXIème siècle, retour sur une longue histoire.

Cliquer sur les images pour les agrandir

1968. Les grands principes de la loi Faure sont l’autonomie, la participation et la pluridisciplinarité.L’université de Bordeaux se divise alors progressivement et  donne naissance dans un premier temps à trois nouveaux établissements : Bordeaux1 (droit, économie et sciences), Bordeaux 2(sciences de la vie, sciences de l’homme, sciences de la santé), et Bordeaux 3 Michel de Montaigne (lettres et sciences humaines).

1995. Ce n’est qu’en 1995 que l’université Bordeaux 1 se scinde en deux : d’un côté les sciences et technologies (actuelle Bordeaux 1) et de l’autre Bordeaux IV Montesquieu (droit, sciences sociales et politiques, sciences économiques et de gestion).

Dès 1997, le rapprochement des universités bordelaises est amorcé avec la création du Pôle universitaire de Bordeaux.

2004-2007. La signature en 2004 de la Charte fondatrice de l’université de Bordeaux se traduit 3 ans plus tard par la création du pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) Université de Bordeaux au sein duquel siègent également les instituts et écoles du site.

2009. Succès du projet bordelais à l’appel d’offre Opération Campus (475 millions d’euros de dotations en capital, alloués par l’Etat),

2010. Préparation de la réponse bordelaise aux appels à projets des Investissements d’avenir

2010. Trois des quatre universités bordelaises (Bordeaux 1, Bordeaux 2 Segalen, Bordeaux 4 Montesquieu), ainsi que Sciences Po Bordeaux et  l’Institut Polytechnique de Bordeaux s’engagent dans un processus de création d’un établissement unique, la Nouvelle Université de Bordeaux en cosignant un « projet stratégique commun ».

2011. Le chantier de fusion démarre, alors que l’université de Bordeaux est lauréate de nombreux programmes des Investissements d’Avenir dès la première vague.

2012 (fin). Au bout d’un an de chantier, les deux écoles choisissent de ne pas aller jusqu’au bout du processus de fusion, tout en réaffirmant leur volonté de trouver une place dans le contexte de la politique du site universitaire bordelais.

2012. Investissements d’avenir. Le projet porté par les universités de Bordeaux est labellisé IDEX. Dotation en capital : 700 millions ».

B. Cette seconde partie mobilise des chroniques du blog et des textes de l’université de Bordeaux, de la COMUE Aquitaine, ou encore de l’IDEX.

2012 (21 février). Chronique du blog  Tunon de Lara, réélu président de Bordeaux 2 Victor Segalen

« Manuel Tunon de Lara a été réélu, le 16 février 2012, président de l’université Bordeaux 2 Ségalen. Plusieurs singularités et ressemblances de cette élection avec d’autres scrutins. 1. Une réélection brillante : 17 voix pour, 4 bulletins blancs, 1 non participation au vote. 2. Une réélection facile : le président, élu pour un premier mandat en 2008, était seul candidat à sa succession ; il pouvait l’être : un seul mandat exercé et un âge adéquat (54 ans). Il est le deuxième président élu dans des conditions identiques (Khaled Bouabdallah, Université Jean Monnet Saint-Etienne).

Une réélection pour un mandat court : singularité logique. Ce mandat pourra être réduit à deux ans en raison de la création de la Nouvelle Université de Bordeaux prévue au 1er janvier 2014.

Manuel Tunon de Lara (biographie Wikipédia) est professeur des universités et praticien hospitalier. Les PU/PH, au cours des deux premiers mois de la campagne d’élections 2012, ont raflé une grande partie de la mise. Mais pas de femmes, présidentes et PU/PH. Interprétations ?

Signalée sur le site de l’université, une interview, le 8 octobre 2011, sur La Voix est libre. Trajectoire de reproduction sociale sur trois générations : père, exilé républicain espagnol, devenu professeur des universités en Histoire à la faculté de Bordeaux ; fille qui a commencé cette année des études de médecine. Praticien hospitalier, Manuel Tunon de Lara reconnaît ne plus faire de recherche, mais, pneumologue, spécialiste de l’asthme et des allergies, il continue de recevoir des patients à l’hôpital, une demi-journée par semaine.

Le journaliste le présente comme président de l’université de Bordeaux. Il est vrai que Manuel Tunon de Lara est également président du PRES. Sera-t-il candidat à la présidence de la nouvelle université au début de 2014 ? Plusieurs thématiques abordées au cours de l’entretien : autonomie, financement, échec en premier cycle universitaire, mission d’insertion professionnelle… Le président est manifestement favorable à la LRU et aux investissements d’avenir ».

2014 (1er Janvier). Créée par décret le 3 septembre 2013, l’université de Bordeaux naît officiellement le 1er janvier 2014.

Ses statuts

  • Mon Commentaire de blogueur. L’université de Bordeaux regroupe les universités de Bordeaux 1, Bordeaux 2, Bordeaux 4. Bordeaux 3 Montaigne, l’université des Humanités, a rejeté la fusion (cf la chronique de ce jour sur Bordeaux Montaigne). Quant à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, on ne lui a rien demandé. En aucun cas, l’université de Bordeaux ne peut se présenter comme l’université de la Région Aquitaine et encore moins de la Grande Région Nouvelle Aquitaine.

2016. L’IDEX est prorogée. Bordeaux a passé avec succès la période probatoire de 4 ans. « Émergence à Bordeaux d’une grande université de recherche pluridisciplinaire d’envergure internationale, en association avec les partenaires de l’IdEx Bordeaux.

2016-2020. La marque Université de Bordeaux comme fer de lance d’un développement de la recherche et de l’enseignement supérieur bordelais sur la scène internationale.

La gouvernance de l’IDEX

L’IdEx Bordeaux bénéficie d’une délégation de compétence de l’ensemble de ses partenaires via le Conseil de gestion (regroupant les représentants de l’ensemble des partenaires du programme), qui s’appuie sur les avis de deux comités indépendants, composés de personnalités externes (Comité stratégique et Comité d’audit) et sur des Comité thématiques opérationnels (CTO). Le président du Conseil de gestion est Manuel Tunon de Lara, président de l’université de Bordeaux.

Décider. Le Conseil de gestion, composé de 28 membres. Les personnels et les étudiants ne sont pas représentés au Conseil de Gestion. Les Comités

  • Le conseil de gestion rassemble des représentants de l’ensemble des parties prenantes de l’IdEx Bordeaux. Il en constitue l’organe délibérant, avec une représentation majoritaire de l’université de Bordeaux. Au-delà du pilotage et de la surveillance de la bonne utilisation des fonds attribués par l’État, il a vocation à favoriser la mobilisation de moyens de tous les partenaires au service des objectifs de l’IdEx. Le conseil de gestion assume en parallèle une fonction de veille au regard de la cohérence de tous les dispositifs des Investissements d’avenir à l’échelle du site. Entre février 2012 et juin 2017, le conseil de gestion s’est réuni tous les mois (soit 66 conseils de gestion en 5 ans et demi).

2015 (mars). Naissance de la COMUE Aquitaine

« Héritière du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur de Bordeaux, les statuts de la Communauté ont été adoptés par ses six membres, approuvés par le décret n° 2015-281 du 11 mars 2015 et publiés au journal officiel de la République Française ».

2017 (octobre). Décret n° 2017-1463 du 10 octobre 2017, le nombre de membres fondateurs de la COMUE est porté à sept. L’université de la Rochelle rejoint la CUE.

  • La ComUE d’Aquitaine accueille un nouveau membre : la dynamique Université de La Rochelle. Avec ses 8 000 étudiants et sa démarche de spécialisation, elle rejoint les ambitions de la ComUE et vient enrichir les 4 axes du contrat de site. Le 3 juillet, l’université a signé son contrat de site, actant ainsi son rattachement à la ComUE d’Aquitaine. Le défi d’une intégration réussie est déjà relevé cette année grâce à une coopération sur des projets phares tels que Entrepreneuriat Campus Aquitaine, AquiMob ou l’Usine Numérique.

2017 (29 novembre) Chronique du blog. Bordeaux. Les injonctions de l’IDEX. Référence faite au compte-rendu du Comité stratégique de l’Initiative d’excellence de Bordeaux de décembre 2016 (7 pages, texte en anglais et traduction en français). On y lit un soutien indécent des membres de ce Comité à la réélection de Manuel Tunon de Lara.

2017 (5 décembre) Chronique du blog. Élections des conseils centraux et de la présidence de l’Université de Bordeaux : la personnalisation à outrance.

2017 (décembre) Communiqué de presse de l’université.  Politique de regroupement : l’université de Bordeaux formalise ses orientations et initie une procédure de retrait de la Comue d’Aquitaine. Le conseil d’administration s’est prononcé par 19 voix pour, 7 contre et 6 abstentions.

  • « En conséquence, constatant qu’après trois ans de fonctionnement et à l’instar d’autres Comue en France, la Comue d’Aquitaine n’a pas atteint les objectifs qu’elle s’était fixés et n’a pas su répondre aux attentes de l’université de Bordeaux en termes d’appui à la politique de site prévue par la loi, en dépit de moyens spécifiques importants accordés par l’Etat. Le Conseil d’administration de l’université de Bordeaux donne mandat au président pour « initier une procédure de retrait de la Comue d’Aquitaine et, corrélativement, engager avec les autres établissements partenaires une concertation pour reconsidérer les modalités de structuration et de coopération à l’échelle du site »

2018 (18 janvier) Chronique du blog. Tunon de Lara, réélu président.

  • Conseil d’administration de l’Université de Bordeaux. Manuel Tunon de Lara, président sortant, est réélu par 23 voix contre 13 pour Renaud Coulangeon. Dans ma chronique du 8 décembre 2017, Tunon de Lara, une amère victoire, j’écrivais : « le score final du vainqueur pourrait être de 21 voix ». Il a au final obtenu deux voix de plus que ce que j’avais pronostiqué.

2019 (2 octobre). Communiqué de presse de la COMUE. Nomination d’un administrateur provisoire, Jean Narvaezh

  • « Jean NARVAEZ est nommé administrateur provisoire de la ComUE d’Aquitaine le vendredi 20 septembre, par Anne BISAGNI-FAURE, rectrice de la région académique Nouvelle-Aquitaine, rectrice de l’académie de Bordeaux ean Narvaez est inspecteur général de l’administration de l’Éducation nationale et de la recherche (IGAENR) de première classe depuis 2016. Il aura pour objectif de poursuivre la concertation et le travail engagé avec les établissements membres sur l’évolution de la ComUE d’Aquitaine et la structuration d’un projet solide, en vue d’une nouvelle coopération. 7 membres, 5 partenaires, 92407 étudiants en 2017-2018 ».

2019. Dossier de presse de la COMUE. Les enjeux 2019-2020

  • Pépite Starter : un nouveau dispositif pour lancer les projets des jeunes entrepreneurs
  • L’observatoire du logement étudiant dans la dynamique collective
  • Un réseau d’infrastructures pour les établissements publics de Nouvelle-Aquitaine
  • AquiMob : une plateforme en évolution et de nouveaux établissements dans le dispositif
  • Une application mobile pour les étudiants et les personnels
  • Une rencontre entre étudiants français et espagnols sur le thème de l’engagement citoyen.

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), F. 19ème et 20ème siècles, Non classé

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.