Fusion. Cergy Paris Université

Il s’en passe des drôles de choses dans les regroupements d’établissements de l’enseignement supérieur public et privé du Val d’Oise. Une fusion inédite, à nulle autre pareille. Et une université fusionnée qui demeure incomplète, sans Faculté de médecine et pharmacie. See why !

A. CY Cergy Paris Université (communiqué de presse, 15 juillet 2019). « Les avancées collectives ont permis de déterminer le nom de l’université : CY Cergy Paris Université (CY se prononce à l’anglaise : See why), un nom qui ancre dans le territoire (Cergy et l’Ile de France), assoit résolument l’identité universitaire (université), tout en imprimant d’un signe fort (CY) – au sens propre comme au sens figuré – l’élan et la vocation d’un projet tourné vers l’international autour de ce qui constitue la racine commune de ses écoles et alliances ».

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

« Depuis l’obtention de l’initiative d’excellence (I-SITE Paris Seine) en février 2017, et afin de mettre en œuvre cette feuille de route, la COMUE Université Paris Seine prépare sa mutation institutionnelle : une université publique, porteuse de la politique de site, fusion de l’UCP, de l’EISTI et de la COMUE (qui donc disparait), à laquelle s’associe l’ESSEC dans le cadre de l’initiative d’excellence, et formant le cœur du dispositif.

La nouvelle Grande École interne est quant à elle dénommée CY Tech. L’initiative d’excellence Paris Seine est rebaptisée CY Initiative, et l’alliance de site CY Alliance« .

B. Création de CY Cergy Paris Université et approbation de ses statuts (décret n°2019-1095 du 28 octobre 2019)

« CY Cergy Paris Université est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel créé sous le statut d’établissement expérimental  [et non un Grand établissement] au sens de lordonnance n° 2018-1131 du 12 décembre 2018.

Elle est issue de la fusion de

  • de l’université de Cergy-Pontoise (UCP),
  • de l’école internationale des sciences du traitement de l’information (EISTI)
  • de la communauté d’universités et d’établissements (ComUE) Université Paris Seine,

Elle comporte deux établissements-composantes, conservant leur personnalité morale et juridique,

  • l’Institut libre d’éducation physique supérieur (ILEPS – dénommé École supérieure des métiers du sport)
  • l’École pratique du service social (EPSS).

et un établissement associé, l’ESSEC (par décret à venir)

CY Cergy Paris Université remplit les missions d’une université de technologie à vocation pluridisciplinaire, fortement tournée vers l’international. A ce titre elle a vocation à délivrer le titre d’ingénieur par sa Grande École de sciences, d’ingénierie, d’économie et de gestion, dénommée CY Tech. Elle vise à faire émerger, sur le territoire cergy-pontain et plus largement sur l’Ouest francilien, une puissance académique de premier rang sous la forme d’une université internationale intensive en recherche, assurant l’excellence académique et professionnelle pour tous, ainsi que le rayonnement national et international du territoire dans le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche et dans le monde socio-économique.

CY Cergy Paris Université met en œuvre le projet d’initiative d’excellence Paris Seine Initiative, rebaptisé CY Initiative, obtenu par l’UCP, l’EISTI, la ComUE Université Paris Seine et par l’école supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC)…

L’ESSEC s’associe par décret à CY Cergy Paris Université afin de mener à bien l’initiative d’excellence régie par la convention attributive d’aide n°ANR 16-IDEX-0008 du 29 décembre 2017 et le projet de Campus international. Par cette association, et sous l’égide d’un directoire conjoint, CY Cergy Paris Université et l’ESSEC garantissent la trajectoire académique et institutionnelle de l’initiative d’excellence. Le regroupement constitué par CY Cergy Paris Université et l’ensemble des établissements associés est dénommé CY Alliance

CY Cergy Paris Université est ainsi le produit d’une double réorganisation :

  • une réorganisation institutionnelle autour de la création d’un nouvel établissement public d’enseignement supérieur, CY Cergy Paris Université, auquel s’associe l’ESSEC pour mettre en œuvre l’initiative d’excellence ;
  • une réorganisation académique du site autour d’une école universitaire des premiers cycles. Chronique à suivre : cette école n’a qu’un point commun avec les Instituts d’enseignement supérieur dont je porte le projet depuis 11 ans.
  • Quatre Graduate schools (désignées dans les présents statuts écoles magistrales et doctorales de site) portées par CY Cergy Paris Université en sciences, ingénierie, économie et gestion, en arts et humanités, en éducation, en droit et science politique,
  • l’ESSEC constituant par ailleurs à elle seule une cinquième Graduate School, en management« .

Gouvernance et Organisation (table des matières du décret : cliquer ici) : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Un point quasi certain : des coûts de coordination en forte hausse. Président de See Why University ? Je parie que François Germinet sera candidat (mandat de 5 ans, renouvelable une fois) à moins qu’il ne soit concurrencé par Jean-Michel Blanquer.

  • Ce sera intéressant, dans un an, de faire une enquête auprès des enseignants et BIATSS de base pour mesurer leur degré de connaissance, de mémorisation de la gouvernance et de l’organisation définie dans le décret.

C. RAPPORT D’ÉVALUATION DE L’UNIVERSITÉ DE CERGY-PONTOISE, Rapport publié le 30/07/2019, 47 pages.

D. Pour aller plus loin, trois chroniques du blog sur les personnalités macroniennes qui portent les projets

  • SUP. Sept Cergy-Pontins Macroniens, 5 juin 2019,
  • actualisation de la chronique du 30 octobre 2018 : Le cercle des 7 Macroniens de Cergy-Pontoise. Depuis octobre 2018, deux de ces sept personnalités de l’enseignement supérieur et de la recherche ont changé de fonction, obtenant un poste plus important : Françoise Moulin Civil et Anne-Sophie Barthez.
  • 1er cycle : un rapport insensé, 8 février 2019. Concertation sur la professionnalisation du 1er cycle post-bac, commandée par Mme la Ministre Frédérique Vidal, MESRI, automne 2018. Restitution le 31 janvier 2019, 39 pages. Rapporteurs : François Germinet, président de l’université de Cergy-Pontoise, ex-président de la commission Formation et insertion professionnelle de la CPU (François Germinet : chroniques du blog) et Rodolphe Dalle.

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.