Strasbourg. Corporations de bouche

Mes cours du premier semestre, en tant qu’auditeur libre à l’université de Strasbourg, se terminent cette semaine. Déjà ! J’ai particulièrement apprécié le cours de Licence 3 d’Olivier Richard, professeur d’Histoire médiévale, cours portant sur le Corps au Moyen-Age (en ligne sur la plateforme Moodle Unistra).

Une des séances du cours a porté sur l’alimentation médiévale : rôle des corporations dans la fabrication de la nourriture, l’approvisionnement des villes, la conservation des aliments, la gestion des crises (disettes, voire famines).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Olivier Richard est le traducteur de l’introduction de l’Habilitation à Diriger des Recherches de Sabine Von Heusinger, Les corporations de Strasbourg au Moyen Age, Revue d’Alsace, 133, 2007, pp. 473-483.

  • « Les corporations jouaient un rôle central dans le développement et l’essor commercial des grandes métropoles du Moyen Âge, comme Strasbourg, Cologne ou Lübeck, car elles constituaient le groupe social le plus important de la ville. Les corporations étaient représentées dans tous les domaines de la vie urbaine.
  • La majorité de la population apte à travailler en étaient membres ; les corporations dominaient le marché du travail ; les marchés, douanes (Kaufhäuser), boucheries et, éventuellement, le port déterminaient la topographie urbaine; comme la majorité des hommes en âge de porter les armes étaient rassemblés dans des corporations, celles-ci fournissaient les contingents les plus nombreux en cas de guerre, et elles assuraient quotidiennement des fonctions de police comme le service de guet et d’alerte incendie.
  • Les tribunaux des corporations couvraient un pan considérable de la juridiction, tandis qu’à travers la formation des apprentis et des compagnons, les corporations contribuaient à façonner ce qu’on appellerait aujourd’hui le « secteur éducatif ». Avec les riches marchands, qui appartenaient souvent au patriciat, elles dominaient le commerce et même l’ensemble de la vie économique de la ville. Lorsque les corporations collaboraient au gouvernement urbain, leurs représentants au Conseil, en participant aux commissions ou aux ambassades, influençaient la politique intérieure et extérieure de la cité.
  • Dans le domaine ecclésiastique, elles formaient des communautés particulières de laïcs, qui s’organisaient en confréries et assuraient des fonctions essentielles telles que la memoria, en même temps qu’elles jouaient le rôle d’institutions caritatives pour les membres dans le besoin et subventionnaient l’hôpital urbain ».

Sabine Von Heusinger a dénombré 20 corporations en 1482..Corporation importante sur le plan économique, les Bateliers figurent en tête de la hiérarchie corporative strasbourgeoise. Son emblème professionnel est l’Ancre.

Les corporations dans les institutions de la République de Strasbourg, source BS Encyclopédie : l’échevinage

  • « Les échevins sont à l’origine (1214) assesseurs dans les tribunaux, tous patriciens. Ils pouvaient être réunis en assemblée sur convocation du conseil afin d’exprimer leur point de vue sur certaines affaires et d’approuver des décisions importantes.
  • Leur composition et leur rôle se modifient au XVe siècle : en 1420 que les Constofler sont définitivement éliminés de l’échevinage. En 1437, une ordonnance fixe à 15 le nombre des échevins au sein d’une corporation. Comme à cette date il existe 28 corporations, il y a en principe 420 échevins pour la ville… Mais comme certaines corporations ne comptent que peu d’artisans, il ont beaucoup moins d’échevins, alors que les corporations riches et influentes en possèdent plus : ainsi les orfèvres, les bateliers ou les merciers ont respectivement 22, 30 et 25 échevins. Finalement, en 1482, après l’élimination des 8 corporations, il y a en tout 300 échevins pour 20 corporations. Ce nombre sera respecté jusqu’en 1789.
  • Au XVe siècle les échevins siègent dans les tribunaux et peuvent être convoqués au complet par le conseil, mais uniquement sur décision du conseil et des XXI pour les questions difficiles.
  • Les échevins délibèrent en collaboration avec le conseil de questions précises qui leur sont soumises. Leur avis est uniquement consultatif. Enfin, les échevins de chaque corporation ont le droit d’élire le représentant de leur corporation au conseil grâce à l’ordonnance de 1433″.

La médaille des corporations

Métiers de « bouche ». Source : Strasbourg du XIIIème à la Révolution. Le système des corporations : administration d’une ville libre.

Bateliers (uniquement ce métier). Emblème L’Ancre

Boulangers (pâtissiers, huiliers, fariniers). Emblème : le petit pain ou le bretzel

Fleur (bouchers, tripiers, fabricants de saucisses). Emblème : le bœuf ou un outil de coupe

Fribourgeois (brasseurs, aubergistes, cabaretiers…). Emblème : l’étoile de David

Lanterne (meuniers, mesureurs de grains, chirurgiens, barbiers). Emblème : la roue à aubes

Marchands (17 métiers dont marchands de lait, confiseurs, chocolatiers, pâtissiers, apothicaires). Emblème : le miroir

Marchands de vins (vignerons). Emblème : la grappe de raisin associée à une serpette

Mauresse (13 métiers dont fruitiers, marchands de sel, volaillers, ouvriers du tabac). Emblème constitué d’une pelote, d’un râteau, d’une manivelle et d’une flèche

Pêcheurs (uniquement ce métier). Emblème : le poisson ou des poissons

Tonneliers (tonneliers, baquetiers). Emblème : le tonneau avec ou non un maillet, un crochet.

Chronique et albums photos à suivre. Les vitraux des corporations ayant trait aux « métiers de bouche » (Musée Historique de la Ville de Strasbourg)

Pour aller plus loin

Les corporations à Strasbourg. Bourgeois et artisans avant la Révolution, Archives et la ville et de la communauté urbaine de Strasbourg, 2009, 48 pages.

Anne Rauner, deux documents : Les métiers et corporations, acteurs politiques de la ville de Strasbourg et La Zunft, métier et corporation. Le Poêle, CANOPE, Base Numérique du Patrimoine d’Alsace.

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.