Strasbourg. Vitraux de Corporation

Suite de la chronique Strasbourg. Corporations de bouche. Le Musée Historique de la ville contient une belle série de vitraux dédiée aux corporations et à des personnalités, issues d’une corporation et occupant une fonction dans le système des institutions de la République.

A. 1609. Vitrail aux armes de Bernhardt Brant, échevin de la corporation des Fribourgeois, réunissant les hôteliers et restaurateurs, les fabricants de cervelas et les gens qui ne pratiquaient aucun artisanat.

B. La Corporation de la Lanterne, fondée dès la fin du 14ème siècle, avait en effet pour fonction principale la réglementation de l’exercice des professions de chirurgien, barbier, mesureur de grain, meunier, farinier et amidonnier et la bonne formation de ses membres moyennant un monopole de l’activité assuré.

Vitrail de la corporation

Armoiries de Johann Richsshoffer, maître de la corporation en 1654

Ammeister en 1659, 1665 et 1671

Elle portait le nom de l’enseigne du poêle (Zunftstube), c’est-à-dire du local de réunion des membres du groupement, qui était situé jadis 18 rue du Vieux-Marché-aux-Grains.

Vitrail aux armes des échevins de la corporation

La corporation occupait le 6ème rang dans l’ordre hiérarchique des corporations. Son emblème : la Roue à aubes

Registre de la Corporation (1568-1786)

C. La Corporation des Jardiniers

Album 2. 10 photos

« Cette corporation, l’une des plus nombreuses et des plus pauvres, disposait de trois poêles situés au Faubourg National, au Faubourg de Pierre et à la Krutenau où se trouvaient les jardins ».

Commentaires fermés sur Strasbourg. Vitraux de Corporation

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Les commentaires sont fermés.