17/12/2019, la retraite de Macron

Strasbourg, 17 décembre 2019, plusieurs milliers de manifestants contre le projet gouvernemental de réforme des retraites. Défilé dans le calme et dans une très grande détermination.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Remontant le cortège dans l’avenue de la Liberté, de la place de République à celle de l’Université, je photographie toutes les organisations qui ont appelé à manifester une nouvelle fois contre la retraite Macron, les banderoles, les slogans. C’est le Président qui est désigné comme LE responsable de cette réforme systémique : un système universel de retraite par points. Contrairement aux discours des représentants de la Majorité, ce système est inégalitaire : il y aura en effet clivage entre les cotisants : les plus aisés d’entre eux s’empresseront de cotiser à une retraite complémentaire proposée par telle ou telle assurance privée

Diaporama de 22 photos : défilé d’organisations politiques de gauche et d’extrême gauche (le PS et les Verts sont absents).

Éclopé (prothèse du genou à venir), j’ai des difficultés pour marcher. Je prends donc le défilé à contre-courant, sur une partie de l’avenue Impériale et en son milieu. Cela me fait penser à la retraite de Russie (automne 1812). Commencée dans l’allégresse, la campagne de Russie s’est transformée en cauchemar pour Napoléon. C’est, pour lui, le début de la fin.

Printemps 2017 : la réforme des retraites est annoncée comme une des réformes les plus importantes du quinquennat. Automne 2019 : et si le combat contre la réforme Macron des retraites se transformait en cauchemar pour le Président, entrainant sa retraite en 2022 ? La nomination puis la démission de Jean-Paul Delvoye salissent l’image de la Majorité : « elle ne peut pas dire qu’elle ne savait pas« .

Lire aussi ma chronique : Jean-Michel Blanquer enfume les enseignants

et l’article de Capital (18 décembre 2019). « Nommé secrétaire d’État en charge des retraites en remplacement de Jean-Paul Delevoye, l’ex-député du Nord Laurent Pietraszewski va devoir retravailler sa déclaration d’intérêts. Le document actuellement disponible sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique comporte des erreurs« .

Commentaires fermés sur 17/12/2019, la retraite de Macron

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.