Débat. Ouverture sociale du SUP

Jean-Michel Catin, blog Universités 2024, intervention sur Xerfi Canal, le 17 décembre 2019, vidéo de 5’22.

« Chaque année ou presque, les pouvoirs publics, les décideurs et les médias, quels qu’ils soient, s’emparent de l’ouverture sociale des Grandes écoles. Véritable tarte à la crème, se cache derrière une vision rétrograde de l’élitisme. Car il ne peut exister d’élites performantes sans viviers diversifiés. Bonnes résolutions, bons sentiments et une injonction : il faut diversifier le recrutement des CPGE et des Grandes écoles, chacun jurant la main sur le cœur que la diversité des élites françaises est une cause majeure.

Pourtant la véritable question est celle-ci : Faut-il agir sur quelques Grandes écoles, c’est-à-dire au maximum quelques milliers d’étudiants ? Ou bien agir sur les viviers qui feront l’élite du monde de demain ?

Il y a en France 2 500 000 étudiants environ, dont 85 100 en CPGE et 1 600 000 à l’université en 2018. Le taux de boursiers est de 28,8% en CPGE, de 40% à l’université, de 54,6% en STS ».

Lire la suite…

Commentaires fermés sur Débat. Ouverture sociale du SUP

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.