Bordeaux Montaigne. 2 gagnants ?

Le mode de scrutin (prime majoritaire) et le poids plus élevé du vote de chaque professeur explique le résultat : Montaigne en partage a obtenu plus de voix que Montaigne autrement (+ 13 voix), mais un siège de moins (7 contre 8). Pour moi, ce n’est guère satisfaisant ; le mode de scrutin doit-il de nouveau être questionné ?

La troisième liste en compétition Ensemble a obtenu un siège chez les enseignants et un siège dans le collège C (BIATSS). 2 sièges en tout, 2 voix qui vont compter dans l’élection du président.

Dans le collège des BIATSS, 5 listes en compétition (tableau ci-dessous). L’UNSA est arrivée en tête avec 95 voix (17,3% des inscrits) et obtient 2 sièges ; elle a annoncé qu’elle voterait pour Lionel Larré. La CGT et le SNASUB FSU (deux voix à eux deux) pourraient voter pour Patrick Baudry (Montaigne en partage).

Bref, les deux candidats de la course à la présidence se tiennent au coude à coude. Rien n’est joué pour l’élection de l’un ou de l’autre !

Résultats du collège des usagers (6 sièges à pourvoir au CA). Important à signaler : un taux de participation supérieur à 10% : 12,62% (2 017 votants / 15 975 inscrits). 4 sièges pour la liste EBM FAGE (1 174 votants).

Il est donc certain que les 4 élus EBM FAGE vont peser dans le choix du président. Comme l’écrit mon correspondant : c’est le charme de Bordeaux Montaigne – on y voit pour l’instant aussi clair que dans une bouteille d’encre. Je ne suis pas certain d’obtenir des « tuyaux ». Ce que j’imagine, ce sont encore des tractations pas toujours très nettes.

Les huit personnalités extérieures seront également les arbitres du scrutin présidentiel.

Commentaires fermés sur Bordeaux Montaigne. 2 gagnants ?

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Les commentaires sont fermés.