L’université, une entreprise ? Suite

La réponse de l’initiateur de la tribune, Jean-Philippe Heurtin, est enseignant à l’institut d’études politiques de Strasbourg. Il a commenté la réponse du président de l’université le mardi 25 février : « Nous maintenons la réponse qui lui a été adressée en tant que président de l’université, et pas en tant qu’individu. Nous réfutons cette métaphore, cette analogie avec l’entreprise. Le financement de l’université est actuellement dramatique, la loi programmatique va dans le mauvais sens. » 

« Le fait que le président n’a pas cité une seule fois la notion de service public dans sa réponse est révélateur. Évidemment,
poursuit-il, l’économie peut bénéficier de l’université, mais à long terme. L’université enseigne à tous : elle est au service direct de la société, et non de l’économie. »

Un discours que l’on retrouve dans une réponse collective des signataires à Michel Deneken (voir document en ligne). Elle dénonce des courriers individuels de menaces que ce dernier aurait envoyés à plusieurs des personnels signataires de la tribune.

Commentaires fermés sur L’université, une entreprise ? Suite

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Les commentaires sont fermés.