Univ. Reims. Candidats cachés

Actualisation de la chronique publiée le 28 février 2020 : Université de Reims, élections aux Conseils centraux, le 9 mars

Ce 2 mars à 14 heures, les listes de candidatures aux 3 conseils centraux de l’université ne sont pas encore connues. Pour une raison simple : elle ne devront être déposées à la Direction des affaires juridiques que le 3 mars à 12 heures au plus tard, soit moins d’une semaine avant le scrutin.

Plus surprenant encore, ces listes ne figurent pas non plus sur les sites de campagne des camps en présence.

Pire encore, les candidatures ne seront jamais connues du grand public, des partenaires économiques de l’université, des citoyens qui se sentent concernés par l’enseignement supérieur et la recherche. « Les listes seront diffusées par voie électronique à l’ensemble des personnels ainsi que sur l’Intranet dans la partie dédiée aux élections ».

Et cela à moins de 8 jours des élections. Cette opacité, cette communication filtrée au plus haut point et diffusée très tardivement, cette faute politique sont imputables au seul Président Gellé. Il pourrait être sanctionné dans les urnes rien que pour cela !

3 Commentaires

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

3 réponses à “Univ. Reims. Candidats cachés

  1. Jean Magagnosc

    La France est-elle devenu un pays aussi peu démocratique que des présidents d’université puissent y décider des modalités des élections! Il est vrai que depuis 23 ans j’ai signalé des délits à ma hiérarchie dans une université et pour toute réponse : RIEN! Seuls les Présidents peuvent soit mettre en branle Loa Commission de Discipline soit aller en justice.
    mais 3 présidents ont ignoré les délits connus et reconnus (y compris par le 4ème, ll’actuel président comme « dysfonctionnements » ) et même confirmés en tant que signalement par un ancien vice président. Mais « poussière sous le tapis »!
    Quid des recteurs qui ont « obligation de suppléer le président défaillant » : « je ne me mêle pas de cela au nom de l’autonomie de l’Université ».
    Donc en clair :
    + un Recteur Chancellier des Universités, n’a pas d’autorité sur ses universités?
    + Un président d’université, au nom de « l’autonomie de l’université » put couvrir 4 délits qui ont coûté un demi-million à l’université!

    Au fait, le 4ème président, l’actuel, a porté plainte pour « diffamation et injures ». mais plainte formellement nulle mais acceptée par proc! Finalement 2 jugements en faveur .. du Président « personnalité connue et reconnue » dixit le tribunal! Il ,n’empêche : en Cassation l’arrêt dit « les juges de P … ont violé la Loi »!!
    Au pénal : même plainte illégale, mais en plus cautionnement non payé. Le Tribunal ne dit rien et fait instruire avec le Proc!! Là, la présidente a dit « arrêtons le cirque » Président débouté et moi totalement relaxé!!

    résultat : au moins 35-40.000 de perdus par l’université!
    et pour moi, environ 12.500€ (car on ne m’a jamais donné de DI!).

    Je demande le respect des jugements « pas de diffamation » donc délits vrais (mais pas examinés par le tribunal!) mais les responsables : Président, vice présidents et conseils … me disent « laissez-nous tranquilles » on vous met à la poubelle! » Voilà le respect des règles au sein de notre Société et des universités.
    Guère étonnant que ce blog montre tellement d’universités qui présentent des problèmes!
    A noter que la CPU a été avertie et RIEN!
    Dans un des délits, un professeur a indiqué qu’il était « professeur à Paris X Nanterre » : or dans ma fac, mon « collègue ».
    Donc faux et usage de faux par rapport à notre fac mais aussi usurpation de titre par rapport à Paris X mais le président JF BALAUDE n’a jamais répondu, ni le DAJ de Nanterre!

    mais ce n’est pas fini! début 2019 nouvelle plainte : pour HARCELEMENT PERSONNEL .
    A l’appui, une liste de 265 messages non certifiée par huissier.
    Moi par contre, constat d’huissier avec mon ordinateur, et l’adresse du pdt. résultat = 12 messages uniquement!

    Verdict du président et unique membre du tribunal : « M. MAGAGNOSC a harcelé PERSONNELLEMENT M. YJ en lui envoyant 265 messages »!
    Donc un jugement faux, qui s’appuie sur un faux!
    Je n’ai pas fait appel car mon épouse était en fin de vie et elle est décédée peu après.

    Ah au fait, les 6 auteurs des délits /
    + 4 profs : Mmes MONTAGNE-VILLETTE et GUILLON, M. VIGNEAU et DSIMON (médaille d’argent du CNRS et pas de la probité!)
    + et 2 élus : Mme DONNEFORT et surtout JKP RAFFARIN, ancien Premier Ministre et ancien président de région.

    A noter que vu l’inaction des présidents, j’ai mis des posts sur le web. Les derniers y sont restés 6 mois! pas de plainte des 6 auteurs des délits … mais par contre YJ a lui « protégé » ces voleurs !

    Mesdames et messieurs, sachez que le demi million d’euros c’est le montant de l’impôt sur le revenu payé par mon épouse et moi-même en 38 ans d’activité et 10 ans de retraite.
    Et l’équivalent de cette somme est allé dans les poches des voleurs et leurs « amis » ont laissé faire.
    A noter que tout ceci est connu par tous les syndicats, les associations étudiantes … mais personne ne dit rien car il y a une telle consanguinité que si vous bougez … vous êtes mort et surtout votre carrière politique!

    A noter que le président actuel, ex PCF, élu PS, couvre un ancien syndicaliste SNES de haut niveau, une élue MODEM et bien entendu RAFFARIN!
    Il y a donc une véritable omertà entre élus – élites -responsbles, surtout quand certains sont dans 2 voire 3 castes!!

  2. Ensemble PourUrca

    Cher monsieur Dubois,

    La liberté de ton n’autorise pas la désinformation, l’approximation et les mises en cause coupables.
    En premier lieu, le calendrier et les modalités de toutes les opérations électorales pour ce renouvellement des conseils à l’URCA ont fait l’objet d’une présentation au comité électoral. Comme vous le savez certainement, ce comité comprend des représentants de toutes les listes et il a rendu un avis favorable à l’unanimité moins deux abstentions sur l’ensemble.
    Le président Gellé n’a fait que se conformer à cet avis et vos propos sur l’opacité et une quelconque responsabilité politique sont sans fondements, graves et grossièrement mensongers. Ensuite, si vous n’avez pas pu vous connecter à notre site, nous le regrettons et nous vous invitons à le consulter, il a toujours été accessible, peut-être rencontrez-vous des difficultés techniques ?
    Enfin, comment pouvez-vous écrire avec certitude que le grand public ne connaîtra pas les listes de candidats avant le scrutin du 9 mars ?! Pour notre part, ces listes sont disponibles sur notre site et nous avons bien entendu prévu de les présenter publiquement dès la fin du dépôt, ce qui est maintenant effectif. Nous ne doutons pas que les autres listes en feront de même et nous ne vous permettons pas de poser une suspicion a priori et infondée encore une fois sur ce qui va se passer dans les jours qui viennent, à l’égard cette fois de toute notre communauté universitaire !
    Monsieur Dubois, votre intérêt pour les affaires de l’université en général et votre goût pour la polémique font le charme et le sel de vos publications. Toutefois, certains propos (« communication filtrée », « faute politique imputable au seul Guillaume Gellé ») sont inacceptables et engagent votre responsabilité. Nous vous demandons de les corriger ou de les retirer, afin de ne pas nuire au bon déroulement de nos élections, qui se déroulent dans un climat serein. Pour votre information et celle de vos lecteurs, nous vous transmettons en pièce jointe notre profession de foi et nos listes de candidats. Nous ne doutons pas que vous les relaierez en toute impartialité et transparence.

    Bien à vous

    L’équipe « Ensemble pour l’URCA »

  3. Dont acte. Les listes d’Ensemble pour l’URCA sont désormais connues. Merci pour les électeurs http://guillaumegelle.fr/conseil-dadministration/

    J’aurais été moins vindicatif dans mes propos si les délais entre l’élection des conseils centraux et celle de la présidence n’avaient pas été aussi courts. Pourquoi cette précipitation ? D’autres universités prennent davantage de temps, cf. la chronique. https://histoiresduniversites.wordpress.com/2020/03/03/delai-pour-elire-le-la-president-e/

    Mon blog analyse, depuis plus de 11 ans, les verres à moitié vides plutôt que les verres à moitié pleins. Je suis blogueur critique et non journaliste.

    Je suis sûr que Guillaume Gellé ne s’en offusque pas, lui qui me connaît depuis mon séjour à Reims entre 2006 et 2009.

    Je lui présente mon meilleur souvenir et mes cordiales salutations. Pierre Dubois