Délai pour élire le/la président/e ?

Les universités sont-elles autonomes pour fixer le délai entre l’élection des conseils centraux et l’élection de la présidente ou du président de l’université, sachant que le corps électoral doit être composé de la totalité des administrateurs, élus ou nommés, 36 selon le maximum fixé par la loi ?

Trois exemples de délais très différents (9 à 42 jours). Des recours en contentieux pourraient-ils être menés ?

L’université de Reims Champagne Ardenne (URCA) a choisi un délai extrêmement court. Les conseils centraux de l’URCA seront élus le 11 mars et le président sera élu par le CA du vendredi 20 mars. Délai : 9 jours. Est-ce légal ou illégal ? En tous cas, cela frise la précipitation, le refus d’un débat qui s’éternise.

Les élections aux conseils centraux de Lyon 1 Claude Bernard ont eu lieu le 6 février 2020. L’élection à la présidence de cette université aura lieu le 9 mars. Délai entre les deux élections : 32 jours.

L’université de Bretagne Occidentale (Brest) a retenu un délai plus long encore. Les élections aux conseil centraux ont eu lieu le 11 février et l’élection du président (choix entre deux candidats par le CA) aura lieu le 20 mars. Délai : 38 jours. Est-ce légal ou illégal ? En tous cas, cela paraît bien long, même pour tenter des transactions sur les postes de vice-président ou sur des éléments de programme. Communiqué.

Commentaires fermés sur Délai pour élire le/la président/e ?

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.