5 mars, l’UNISTRA s’arrête

demandent l’abrogation des contre-réformes déjà en vigueur :

  • réformes du Bac et du Lycée, et ParcourSup, réformes qui retirent au baccalauréat le caractère d’examen national et anonyme et son rôle de premier grade universitaire.
  • l’arrêté du 6 décembre 2019 portant réforme de la licence professionnelle (et instaurant le diplôme de «bachelor universitaire de technologie») qui constitue une attaque contre le diplôme de DUT, les garanties qu’il apporte aux diplômés en termes de poursuites d’études et de rémunération sur le marché du travail
  • la réforme de l’assurance chômage, accentuant la précarité, la Loi de transformation de la Fonction publique : en publiant cette loi (le 7 août 2019 !) le gouvernement détruit toutes les valeurs inscrites dans le Statut général des fonctionnaires depuis sa création en 1946.

et déposent ce jour leur Cahier de revendications (voir Annexe).

AFIN DE METTRE UN POINT D’ARRÊT À CES POLITIQUES

LES PERSONNELS ET ÉTUDIANTS DE l’AG UNITAIRE RÉUNIS LE 4 MARS 2020

SE DÉCLARENT EN GRÈVE RECONDUCTIBLE ET APPELLENT

L’ENSEMBLE DES PERSONNELS ET DES ETUDIANTS DES DIFFÉRENTES COMPOSANTES À LES REJOINDRE.

Commentaires fermés sur 5 mars, l’UNISTRA s’arrête

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Les commentaires sont fermés.