Univ. Franche-Comté vote le 10 mars

Deuxième information, trouvée à partir de la page d’accueil : Dossier Élections 2020. Il ne se passe rien quand on clique sur ce lien.

Les élections sont-elles bien organisées? Pas sûr ! Selon notre correspondant, un des deux candidats à la présidence de l’université, « Daniel Gilbert, a introduit un référé-suspension au Tribunal administratif, car l’implantation des bureaux de vote fait que certaines personnes pourront difficilement voter. Les personnels de la fac de lettres doivent voter à la MSHE dont l’entrée se fait sur badge uniquement et où les étudiants ne vont jamais, les collègues de droit-éco-gestion, de l’INSPE votent à l’IUT… Les arguments sont entendables mais s’il gagne, tout le processus électoral sera annulé et l’université placée sous tutelle du rectorat dans l’attente ! »

CAMILLE FERNANDES
Mercredi 4 Mars 2020
Objet: Audience et ordonnance

Mesdames et Messieurs les membres du comité électoral consultatif. Je vous informe qu’à la suite de l’audience qui s’est tenue lundi 2 mars 2020 au tribunal administratif de Besançon dans le cadre du recours en référé suspension dirigé contre la décision de convocation des électeurs pour le scrutin du 10 mars 2020, le Président du tribunal a rendu son ordonnance hier par laquelle il a rejeté la requête. La décision de convocation des électeurs n’est donc pas suspendue

Cordialement, Camille FERNANDES , Université de Franche-Comté, Directrice des affaires juridiques

Deux chroniques à venir. A. Ce que j’ai réussi à savoir sur les deux candidats à la succession de Jacques Bahi : Macha Woronoff et Daniel Gilbert. B. La campagne électorale convaincante menée par le Syndicat SUD.

Commentaires fermés sur Univ. Franche-Comté vote le 10 mars

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté

Les commentaires sont fermés.