2014. 3 ex-présidents, 2 maires

C. 2020. Louis Vogel. Sa biographie sur Wikipédia.

Photo de 2010 par Pierre Dubois

Municipales 2020. Louis Vogel, candidat à sa propre succession à Melun, La République, 5 novembre 2019. Il est soutenu par Agir et La République en Marche.

Louis Vogel, président de la Communauté d’agglomération Melun Val de Seine et maire de Melun depuis 2016, brigue un second mandat. Après avoir obtenu le soutien officiel de La République en Marche, lundi 28 octobre, il annonce sa candidature « pour poursuivre les projets entrepris depuis mon élection ».

Sa liste est en cours de constitution mais le premier édile l’assure, « mon équipe sera en partie renouvelée, se composant d’anciens adjoints et de nouveaux venus mais il est encore trop tôt pour tout dévoiler ». Idem pour le programme. « Les dossiers entrepris seront poursuivis, comme l’envie de constituer une police intercommunale », rajoute-t-il.

Melun. Le poste de police municipale inauguré au cœur du quartier Montaigu. Un sujet évoqué lors de l’inauguration du poste de police municipale au cœur du quartier Montaigu. Il était alors question du centre de supervision de la vidéosurveillance qui pourrait, à terme, accueillir toutes les caméras de l’agglomération Melun Val de Seine et non plus uniquement celles de Melun.

Propreté et sécurité. À l’heure du bilan, Louis Vogel renouvelle sa volonté de faire de la propreté une priorité, comme lors de son élection. Et face à l’invasion de rats qui sévit depuis cet été dans sa commune, il annonce un « calendrier commun avec les services concernés, bailleurs et services techniques, pour une efficacité renforcée ». 

A Melun, Louis Vogel surpris par la candidature de Ségolène Durand, La République, 10 décembre 2019.Louis Vogel : « Élue sur la liste de Gérard Millet et maintenue dans ses fonctions d’adjointe lorsque je suis devenu maire en 2016, Madame Durand n’a jamais manifesté la moindre opposition sur la ligne municipale, ni en interne ni lors des conseils municipaux où elle a toujours voté avec la majorité », souligne-t-il.

Une démission à venir et d’ajouter : « Probablement contrainte et forcée par des appareils politiques loin de notre ville, je prends acte de ce choix et suis certain qu’elle tirera rapidement les conséquences de cette décision ». Une demande à peine voilée de démissionner de ses fonctions ?

Contactée, Ségolène Durand indique « qu’il est évident que, ne partageant pas la stratégie de M. Vogel, je ne peux que difficilement continuer à être son adjointe. Ma lettre de démission lui arrivera prochainement, mais je regrette qu’une fois de plus la fonction de la personne compte plus à ses yeux que le travail mis en oeuvre » .

Louis Vogel dévoile ses 24 premières mesures, Le Parisien, 25 janvier 2020. C’est dans son QG que le maire sortant (Agir) a annoncé la création de 300 places de crèche et halte-garderie, une antenne de police à la gare, un budget participatif de 4 M€, etc.

Aude Luquet rejoint la liste de Louis Vogel, Le Parisien, 30 janvier 2020. La députée MoDem dit vouloir aller au bout de son mandat de parlementaire et en même temps œuvrer pour sa ville natale.

Melun, 6 listes en compétition (42 candidats par liste). Louis Vogel mène la liste Melun pour vous 5divers centre). Il n’y a pas de liste LREM. Le Parisien, 6 mars 2020.

1 commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, C. Outre-Mer

Une réponse à “2014. 3 ex-présidents, 2 maires

  1. mabherve@neuf.fr

    Camille Galap a été, pendant peu de temps, directeur de Guadeloupe Formation (il l’était en 2018 !)