Patrick Levy, ex-président, à gauche

« Sans surprise, on retrouve de nombreuses personnalités issues de la gauche républicaine iséroise. David Bousquet et Soizic Loquet-Nael, représentent les jeunes pousses du Parti Socialiste de l’Isère. Gisèle Perez, longtemps adjointe de l’ancien maire socialiste Michel Destot, se positionne à l’avant dernière place, honorifique et symbolique.

Une liste très ancrée à gauche. A la deuxième place, Emmanuelle Legoff se lance dans son premier engagement politique. « Venant d’une grande entreprise, je pense que mes compétences et mes capacités à faire avancer les choses, vont vraiment être des atouts indéniables pour Grenoble ». On retrouve l’ancien président de l’université Grenoble Alpes, Patrick Levy, à la troisième place. Enfin, Hassen Bouzeghoub, directeur de l’association du quartier Mistral occupe la 5e place.

4 février 2020. Pour son premier grand meeting de campagne, Olivier Noblecourt, candidat à la mairie de Grenoble, a reçu le soutien de l’ancienne ministre de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem et la visite d’étudiants et enseignants manifestants. France 3 Isère.

08 mars 2020. L’écolo Eric Piolle, maire sortant, seul contre tous à Grenoble

Candidat à sa propre succession à Grenoble, le seul maire écologiste de France, Eric Piolle, est la cible des critiques de ses adversaires dont Olivier Noblecourt, avec sa liste de gauche « Grenoble nouvel air », et le candidat Les Républicains, Alain Carignon, condamné par le passé pour corruption. 

Commentaires fermés sur Patrick Levy, ex-président, à gauche

Classé dans C. Rhône-Alpes Auvergne

Les commentaires sont fermés.