Budget Orléans. Scandaleux excédent

L’austérité budgétaire pratiquée depuis 2016 a dégradé fortement nos conditions de travail et a entrainé un mal-être professionnel grandissant, attesté par le dernier rapport du médecin de prévention.

Pire, cette austérité a été tellement excessive qu’elle a amoindri durement la capacité opérationnelle de nombreux services (direction du patrimoine, direction des affaires financières, scolarités, pôle vie étudiante…) et a provoqué la désorganisation administrative actuelle de l’université. A force de saignées, la structure est anémiée, à l’arrêt…

Cet excédent budgétaire massif est donc le fruit amer de la sueur et des larmes imposées aux personnels et étudiants… comme de l’aveuglement austéritaire de l’équipe en place.

Face à un résultat aussi conséquent, rien ne dit que l’Etat ne diminuera pas la subvention envers notre établissement pour charge de service public en 2020 ou que Bercy ne reprendra pas une partie de cet excédent, comme cela est déjà arrivé dans d’autres universités.

Est-il besoin de préciser que les élu-e-s des listes FSU au Conseil d’administration n’approuveront pas ce compte financier ?

19 285 étudiant-e-s à l’Université d’Orléans en 2019-2020

Les chiffres définitifs viennent d’être publiés par l’OVE : notre université enregistre une hausse de 1,5% du nombre de ses étudiants et étudiantes par rapport à 2018-2019. Malheureusement, un examen plus attentif des chiffres révèlent d’inquiétantes fragilités…
D’une part, cet accroissement de 283 inscrit-e-s en un an est dû à l’intégration des Kinés et des étudiants ERASMUS dans le total pour 2019-2020. Si on retire ceux-ci, le nombre d’inscrits ne serait plus que de 18 729, soit une baisse de 1,4%.

D’autre part, le nombre total d’inscrit-e-s se maintient aussi du fait d’une explosion du volume des redoublant-e-s en 1ère année de Licence (+79% en un an). Ainsi, il y a cette année 1 736 redoublants inscrits en L1 contre 971 l’année dernière, avec + 58% en LLSH et + 135% en Sciences et Techniques !

Comment ne pas voir là une des conséquences directes de l’austérité budgétaire et du gel prolongé des postes enseignants et BIATOSS ?

Communiqué d’Ary Bruand sur la fermeture de l’univertsité

Commentaires fermés sur Budget Orléans. Scandaleux excédent

Classé dans C. Centre Val de Loire

Les commentaires sont fermés.