Univ Reims. Se Regrouper ou non ?

Reims (URCA) : regrouper, dégrouper. Télécharger le pdf de la chronique (10 pages).

Des coûts de coordination extrêmement élevés et une absence de résultat : retour à la case départ. De 2009 à 2017, l’université de Reims Champagne Ardenne est allée de regroupements en dégroupements.

2009. Début de la discussion sur la création d’un Pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) avec l’université de Picardie. 2012 (avril) : création de ce PRES (rappel : les PRES ont été créés en 2006 !).

2015. Décret abrogeant le PRES et le remplaçant par une Communauté d’universités et  d’établissements (COMUE), sans l’université de Picardie, mais avec l’Université Technologique de Troyes.

2017 (décembre). Abrogation de la COMUE et création d’une Association entre 13 établissements du site Champenois.

Onze chroniques d’Histoires d’universités (texte intégral). 5 présidents de 1997 à 2020.

2009. Les présidents de l’URCA, Université de Reims Champagne Ardenne. 23 photos : Quiz. 5 présidents de l’URCA (Reims)

Présidents de 1971 à 1997. Michel Devèze (historien), de 1971 à 1976. Jean Le Men (pharmacien), de 1976 à 1977. Lucien Bernard (physicien), de 1977 à 1982. André Laberrigue (physicien), de 1982 à 1987. Jean Raymond (angliciste), de 1987 à 1992. Claude Séverin (physicien et odontologiste), de 1992 à 1997.

Présidents de 1997 à 2020. Jacques Meyer, mathématicien, président de 1997 à 2002. Gérard Mary, physicien (2002 à 2007). Richard Vistelle, pharmacien (2007 à 2012), Gilles Baillat, sciences de l’éducation (2012 à 2016). Guillaume Gellé, Génie informatique, automatique et traitement du signal (2016 à 2020, réélu en 2020).

Jacques Meyer, 1997-2002

Président du Département mathématiques de la faculté des sciences de 1984 à 1986, puis le doyen de cette même faculté, de 1986 à 1990. Il est nommé directeur de l’IUFM de Reims en 1990, où il restera sept années avant d’être élu président de l’université de Reims Champagne-Ardenne de 1997 à 2002.

Jacques Meyer est élu le lundi 14 mars 2016 président de la Comue Université de Champagne pour un mandat de quatre ans par le conseil d’administration de l’établissement, dont il était administrateur provisoire depuis le 17 juillet 2015.

L‘ancien président de l’établissement (1997-2002) et premier vice-président en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation au conseil régional de Champagne-Ardenne (2010-2015) a réaffirmé vouloir « poursuivre la structuration en cours dans une démarche respectueuse des sept établissements membres, et de mettre la communauté au service de l’animation de la vie universitaire et scientifique du site.

Gérard Mary, 2002-2007

Le CD2R, conseil de développement de Reims et du Pays Rémois (Reims 2020), présidé par Gérard Mary, ancien président de l’URCA, préconise également la création d’un PRES

Richard Vistelle, 2008-2012

2009 (mars). Pas de PRES à Reims !

4èmes Assises Recherche & Entreprises organisées par la Région Champagne-Ardenne. Atelier 6 : vers un pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) en Champagne-Ardenne.

Les PRES (cliquer ici pour en savoir plus) sont créés en 2006. Les 2 présidents d’université présents à Reims et les 2 directeurs d’école de commerce et de management se sentent sans doute coupables de n’avoir pas encore créé de PRES. La région pousse à sa création (lire la note) ! Lors de l’atelier, les 4 dirigeants se sont dits partisans d’un PRES ; mais un seul y croit-il vraiment ? Chacun a surtout insisté sur les obstacles : points forts non sérieusement identifiés, services communs non encore partagés, difficile alliance du public et du privé (question des droits d’inscription), périmètre (à 4, à 6 ?), quelle gouvernance?…

Depuis la création des PRES, est apparue l’opération Campus (2008) (cliquer ici pour en savoir plus) : la Champagne-Ardenne ne fait pas partie des élus. Drame ! Être transformé à terme en collège universitaire ! Et si ces 4 établissements du supérieur transformaient ce retard à l’allumage en atout : OK pas de PRES en CA, pensons plutôt à l’organisation de l’enseignement supérieur dans les 5 à 10 années qui viennent !

Discutons avec le Conseil régional et mettons-nous d’accord pour proposer la création de lycées d’enseignement supérieur (IES), établissements publics autonomes des lycées et des universités, chargés d’organiser un premier cycle de 3 ans conduisant à la licence, regroupant, dans un même établissement, environ 2.500 élèves de CPGE, de STS et IUT fusionnés, et de l’ex-licence universitaire. Sept ou huit LES pourraient être créés en région : à Reims, à Troyes, à Châlons en Champagne, à Epernay, à Charleville Mézières et à Chaumont. Les LES sont la condition de l’objectif partagé par tous : porter à 50% la proportion de jeunes obtenant un diplôme du supérieur, la licence.

Pensons alors à la création d’une université unique de 20 à 25.000 étudiants délivrant des masters et des doctorats (et non plus des licences) : masters et doctorats universitaires à Reims correspondant aux pôles de compétitivité actuels (agroressources, matériaux nouveaux, santé-pharmacie) et incluant deux pôles en formation des maîtres et en SHS, école d’ingénieurs et doctorats en ingénierie à Troyes, école de management – commerce à Reims avec une antenne à Troyes.

Pour atteindre la taille critique d’une université de 20.000 à 25.000 étudiants en master et doctorat, université d’excellence estimée internationalement, les forces des 4 établissements actuels et le soutien de la Région ne suffiront pas. Il faut donc franchir les frontières, ouvrir la future université aux deux universités picardes et à des universités wallonnes. Et si la Champagne Ardenne était pionnière pour inventer l’université de demain, l’Université franco-belge ?

2012 (avril). L’Université fédérale européenne Champagne Ardenne Picardie est un pôle de recherche et d’enseignement supérieur créé par décret du 26 avril 2012, et regroupant l’université d’Amiens (Picardie Jules Verne) et l’université de Reims Champagne-Ardenne.

2012 (24 avril). Décès du président Richard Vistelle

Richard Vistelle, président de l’université de Reims Champagne-Ardenne (URCA), professeur de pharmacie et praticien hospitalier, est décédé brutalement, dimanche 21 avril 2012, à l’âge de 61 ans. Hommage à lui qui s’est battu pour faire reconnaître par toutes et tous, dans un contexte difficile, deux grands projets, construits avec son équipe : le regroupement de toutes les facultés de l’université sur le campus de Croix-Rouge et l’alliance avec l’université de Picardie dans le cadre d’un Pôle de recherche et d’enseignement supérieur.

Les membres du CA, nouvellement élu en mars, avaient décidé de ne pas reconduire Richard Vistelle dans ses fonctions présidentielles. Gilles Baillat, le nouveau président, prendra ses fonctions le 6 mai et aura à cœur de conduire à terme les deux projets de son prédécesseur.

Commentaires fermés sur Univ Reims. Se Regrouper ou non ?

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Les commentaires sont fermés.