Semmelweis et le lavage des mains

Ignace Semmelweis (1818 – 1865). Le pionnier du lavage des mains, Herodote.net, Charlotte Chaulin.

Extrait de l’article de Charlotte Chaulin… « Semmelweis observe alors que les étudiants en médecine, à la différence des élèves sages-femmes, pratiquent parfois des dissections cadavériques avant de rentrer en salle d’accouchement sans prendre la peine de se laver. Il suggère alors d’imposer le lavage des mains avant chaque opération mais cette initiative se heurte à l’ego des médecins viennois qui n’assument pas de porter la responsabilité de la mort des femmes enceintes. Il est révoqué à peine trois mois après son arrivée, le 20 octobre 1846 !

Dès lors, son intuition devient une obsession. En mars 1847, un événement marque sa carrière et va aussi bouleverser l’histoire de la médecine. Son collègue et ami Jakob Kolletschka meurt d’une septicémie après s’être blessé au doigt avec un scalpel lors de la dissection d’un cadavre. Son autopsie révèle une pathologie identique à celle des femmes mortes de la fièvre puerpérale.

Cette conclusion l’amène à l’évidence : ce sont des « particules », comme il les appelle, invisibles mais très odorantes, présentes sur les cadavres qui sont à l’origine de ces morts. « La notion d’identité de ce mal avec l’infection puerpérale dont mouraient les accouchées s’imposa si brusquement à mon esprit, avec une clarté si éblouissante, que je cessai de chercher ailleurs depuis lors. Phlébite… lymphangite… péritonite… pleurésie… péricardite… méningite… tout y était ! » 

1 commentaire

Classé dans AA. Universités et COVID 19, E. Médecine Pharmacie, E. Mobilité internationale

Une réponse à “Semmelweis et le lavage des mains

  1. En échange :
    https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2020/02/28/les-infections-puerperales-ignace-philippe-semmelweis-et-les-francais-sur-63-nations-la-france-se-trouve-en-50e-position-en-ce-qui-concerne-lhygiene-des-mains/
    Fils de sage-femme, j’en ai souvent entendu parler de la fièvre puerpérale.
    Epoque où avoir la chiasse n’était pas aussi chic que de nos jours avoir « la gastro » et moins courant. Et quand en France sera-t-il obligatoire d’avoir des gants pour prendre légumes et fruits dans les supermarchés ? Le vecteur principal de la « gastro ».