Pas de viatique pour les vacataires

Vademecum du MESRI : pas de viatique pour les vacataires

Suite de la chronique : Payer les vacataires du SUP !

« Le vademecum rendu public le 30 mars par le MESRI et qui doit servir de guide pour les établissements stipule que, dans le cas des chargé·es d’enseignement vacataires (CEV) peu d’heures auront été effectivement réalisées depuis la date de fermeture des établissements et l’absence de service fait doit conduire à ne pas verser de rémunération. Le document minore à 100 000 le nombre des CEV qui dépasse en fait 120 000. Il veut faire oublier que dans les faits nombre de CEV sont en situation précaire, les vacations représentant une part importante de leurs revenus. Il passe enfin à la trappe le travail que ces CEV ont déjà effectué pour la préparation de leurs enseignements dans le cadre de leur embauche ».

Commentaire d’un professeur dont des chargés d’enseignement vacataires sont concernés : une langue de bois un brin hypocrite… Concrètement leur paiement dépendra du bon vouloir des présidents… et des administrations locales décidées à faire ou non du zèle !

Commentaires fermés sur Pas de viatique pour les vacataires

Classé dans AA. Universités et COVID 19

Les commentaires sont fermés.