Concours de recrutement relancés

Message de Jean-Michel Blanquer aux candidats aux concours de l’éducation nationale, 15 avril 2020

Chères candidates, chers candidats. La crise sanitaire que nous traversons est hors du commun.

Elle l’est par son échelle, mais aussi par sa nature et face à l’accélération de la diffusion du virus au mois de mars,j’ai pris la décision de suspendre l’ensemble des concours de recrutement de professeurs.

 Le respect de l’équité entre les 256 377 candidats, la garantie du sérieux des concours, ainsi que la protection de chacun sont les trois éléments essentiels qui ont justifié cette décision.

Je sais que cette situation est une source d’inquiétude pour vous, parce que vous vous préparez depuis de longs mois à des concours, que ces concours sont exigeants, ils demandent beaucoup d’investissement intellectuel, beaucoup d’investissement  personnel.

 J’en profite d’ailleurs pour vous féliciter de votre souhait d’exercer cette si belle fonction de professeur à laquelle vous aspirez.

 L’annonce par le président la République de la sortie progressive du confinement, à partir  du 11 mai prochain, nous permet désormais d’envisager  la suite des concours.

Avant de vous en donner les modalités concrètes, je tiens à vous donner les principes de la décision qui a été prise. Ma première priorité, c’est évidemment  d’assurer la protection de tous.

 Ceci interdit de recommencer les concours trop tôt.

 Ma seconde priorité est de préserver  le sérieux des concours et ma troisième priorité est  de faire en sorte que ces concours puissent se tenir et que le 1er septembre les admis soient en poste avec le statut de fonctionnaire stagiaire.

Le resserrement du calendrier ne permet pas d’organiser les concours selon les modalités habituelles. En effet, entre les écrits et les oraux, normalement plus de deux mois sont nécessaires, lorsqu’on organise un concours.

Le travail d’affectation dans les académies demande deux bonnes semaines supplémentaires. C’est pourquoi, j’ai décidé que toutes les épreuves des concours internes qui n’ont pas été passées sont reportées en septembre et en octobre.

Les concours externes qui ont commencé vont à leur terme.

Très vite, la direction générale des ressources humaines va vous indiquer les aménagements dans la passation des oraux.

Nous travaillons, dès à présent, sur l’usage de la visioconférence avec une convocation  près de chez vous dans un local de l’éducation nationale.

Pour les concours externes, ceux qui n’ont pas commencé, seules les épreuves écrites  seront passées.

Ces épreuves ouvrent donc à l’admission et au statut de fonctionnaire stagiaire.

Au début de l’année,  un inspecteur viendra faire le point avec ces nouveaux professeurs et au printemps en 2021 la procédure de titularisation sera renforcée, notamment grâce à un oral dont nous allons très prochainement préciser les contours.

Ces nouvelles modalités sont la solution la plus simple, la plus sûre et la plus juste.

Très vite, nous allons vous communiquer un nouveau calendrier pour ces épreuves, sous réserve évidemment de l’évolution de l’épidémie.

Dans les semaines qui arrivent, vous avez donc à préparer ces concours avec confiance et, je dirais, avec une ardeur redoublée.

Je vous souhaite le meilleur.

L’éducation nationale vous attend, elle a besoin de vous pour relever les formidables défis  qui sont les nôtres, c’est-à-dire l’élévation du niveau général et la justice sociale.

À la lumière de ce que nous vivons, ces deux objectifs permanents prennent encore plus de force.

 À très vite, merci.

Commentaires fermés sur Concours de recrutement relancés

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.