Examens. F. Vidal botte en touche

Mais « évaluer autrement » ne signifie pas « moins bien évaluer ». C’est la qualité du diplôme national qui est ici en jeu : si la crise sanitaire contraint à des adaptations, elle ne doit certainement pas conduire un établissement à ne plus transmettre de connaissances et de compétences à ses étudiants ou à ne plus les évaluer. En décider autrement serait la négation même de ce que constitue l’enseignement supérieur en France et les équipes pédagogiques qui le portent.

Commentaires fermés sur Examens. F. Vidal botte en touche

Classé dans BH. Universités et COVID 19

Les commentaires sont fermés.