1738. Le traité de Vienne

Chroniques sur l’Histoire du 18ème siècle

Source de la chronique Le traité de Vienne de 1738 : citations de Wikipédia

Le traité met fin à la Guerre de Succession de Pologne. Il est assorti de nombre de dispositions dynastiques qui modifient la carte politique européenne, et assurent un équilibre entre les deux plus grandes puissances ennemies du continent, le royaume de France et l’Autriche.

En 1738, le roi Louis XV a 28 ans ; il n’a pas participé à la guerre de Succession de Pologne. Il ne règne pas ; le pouvoir est exercé par le Cardinal Fleury, premier ministre, jusqu’en 1743.

Le 5 septembre 1725, Louis XV, âgé de 15 ans, est marié à Marie Leszczynska (22 ans), fille de l’ex-roi de Pologne, Stanislas alors en exil. Entre 1727 et 1737, la reine a enfanté 10 fois.

Le Traité de Vienne

L’Autriche, vaincue, demande la paix, dont les préliminaires sont signés à Vienne en 1735, trois ans avant le traité final (troisième traité de Vienne). S’ensuit alors une sorte de chassé-croisé sur les trônes européens, favorable à la politique de la France.

Ces articles préliminaires sont suivis d’une convention franco-autrichienne signée à Vienne le 28 août 1736 relative aux modalités de la cession de la Lorraine, acceptée par une déclaration de François III de Lorraine du 13 décembre 1736. En retour, Louis XV reconnaît enfin la Pragmatique Sanction de l’empereur Charles VI.

La redistribution des principautés

  • L’Électeur de Saxe, Auguste III, est maintenu sur le trône de Pologne, sur lequel Stanislas Leszczyński abandonne toute prétention, tout en conservant le seul titre de roi de Pologne.
  • En dédommagement, Stanislas reçoit les deux duchés de Lorraine et de Bar à titre viager ; à sa mort le 23 février 1766, ils sont réunis au royaume de France. La convention de 1736 est appliquée avant même le traité final, puisque Stanislas Leszczynski prend possession des duchés dès mars 1737.

Lire la suite…

Commentaires fermés sur 1738. Le traité de Vienne

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, E. Sciences humaines et sociales

Les commentaires sont fermés.