1737. Émilie du Châtelet

Suite des chroniques du blog sur le 18ème siècle en France et en Europe.

Source des citations et de la photo. Camille Vignolle, Émilie du Châtelet (1706 – 1749). Première Femme savante, Hérodote.net.

Extraits. « Fille du baron de Breteuil, Émilie appartient à la riche noblesse de robe. Son père lui donne, fait rare, la même éducation qu’à ses garçons et Émilie saisit cette chance pour s’instruire avec avidité sur tous les sujets. Surdouée, elle s’initie à de nombreuses langues et à toutes les disciplines scientifiques. Elle manifeste aussi de grands talents en équitation comme au clavecin ou au théâtre…

… Émilie, agnostique, ne se soucie guère de la vie éternelle promise par l’Église mais voudrait survivre dans la mémoire des hommes à travers son œuvre.

Elle se jette à corps perdu dans la science, ce qui justifie de la qualifier de première « femme savante » de l’Histoire, au sens propre et sans l’ironie que Molière a attachée à cette expression ».

Lire la suite…

Commentaires fermés sur 1737. Émilie du Châtelet

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences

Les commentaires sont fermés.