1682-1712. Louis, duc de Bourgogne

Chroniques du blog sur le 18ème siècle en France et en Europe. Source de la chronique du jour : citations extraites de Wikipédia.

Louis de France (1682-1712), duc de Bourgogne, fils de Louis de France (dit le Grand Dauphin) et de Marie-Anne de Bavière. Par analogie avec son père, il est parfois appelé après sa mort le Petit Dauphin. Il était l’héritier en seconde ligne de son grand-père paternel Louis XIV mais mourut avant ce dernier, à l’âge de 30 ans. Son plus jeune fils devint le roi Louis XV en 1715.

Le 7 décembre 1697, il épouse Marie-Adélaïde de Savoie (1685 -12 février 1712), fille de Victor-Amédée II, duc de Savoie. Ils eurent trois enfants :

  • Louis de France (25 juin 1704 – 13 avril 1705), duc de Bretagne,
  • Louis de France (8 janvier 1707 – 8 mars 1712), duc de Bretagne puis dauphin de France,
  • Louis de France (15 février 1710 – 10 mai 1774), duc d’Anjou, futur Louis XV.

Il succéda à son père comme dauphin après la mort de ce dernier en 1711. Mais sa femme Marie-Adélaïde de Savoie et lui tombèrent malades et moururent à six jours d’intervalle au cours d’une épidémie de rougeole, entre le 12 et le 18 février 1712. Leur fils aîné, Louis, duc de Bretagne, succomba à la même maladie le 8 mars suivant.

Seul survécut leur plus jeune fils, le duc d’Anjou, alors âgé de deux ans seulement, et qui devint le roi Louis XV en 1715.

Louis de France, duc de Bourgone montra peu d’habileté à la guerre et n’éprouva que des revers dans la campagne de 1708, qu’il fit en Flandre avec l’assistance du duc de Vendôme, en réalité sous sa conduite autoritaire et fort peu bienveillante, et dans laquelle il eut à combattre Eugène de Savoie et le duc de Marlborough (déroute d’Audenarde dans la Guerre de Succession d’Espagne (1701-1714).

Lire la suite…

Commentaires fermés sur 1682-1712. Louis, duc de Bourgogne

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.