1704. Fürstenberg, prince-évêque

Biographie présentée dans l’ordre chronologique (citations d’extraits de l’article de Wikipédia). « Guillaume-Egon de Fürstenberg est dès son enfance un proche du prince Maximilien-Henri de Bavière, sur lequel il eut une influence considérable. Il commence sa carrière comme soldat au service de la France, avant d’entrer en religion.

1649 (20 ans). Il est fait sous-diacre le 18 avril.

1663 (34 ans). Il est élu par le chapitre de Metz le 28 septembre, devenant ainsi le 90e évêque de Metz, et succédant à son frère François-Egon de Fürstenberg. Cette élection n’ayant pas été validée par le pape, il démissionne en 1668.

1672 (43 ans). Son frère François et lui obtiennent la signature d’un traité d’alliance entre la France et le prince-archevêque de Cologne en vue de la guerre de Hollande.  

1674 (45 ans). Enlevé au monastère Saint-Pantaléon de Cologne le 14 février, il est emprisonné à Vienne par l’empereur Léopold Ier. Une intervention du nonce apostolique prévient son exécution.

1679 (50 ans). Il est libéré en mai, après la signature du traité de Nimègue.

1682 (53) ans). Le 8 juin, il est nommé évêque de Strasbourg, confirmé dans ses fonctions par le pape le 11 janvier suivant.

1684 (55 ans). Il intervient dans la résolution du conflit entre le prince-évêque de Liège et les bourgeois de cette cité. Le 16 novembre, celui-ci lui confie le château de Modave.

1686 (57 ans). Lors du consistoire du 2 septembre, il est créé cardinal. Mais il ne reçoit son titre de cardinal-prêtre de Saint-Onuphre-du-Janicule que le 14 novembre 1689.

1689 (60 ans). Il participe au conclave pour élire le pape Alexandre VIII. Il n’assiste pas à ceux de 1691 et 1700.

1688 (59 ans). Devenu coadjuteur du prince-archevêque de Cologne dès 1667, Louis XIV l’imposa sur ce siège en 1688, en succession de Maximilien-Henri de Bavière. Confronté à la colère des princes allemands, le pape opposa son veto et nomma à sa place Joseph-Clément de Bavière. L’échec de Louis XIV dans la guerre de la Ligue d’Augsbourg lui ôta enfin toute perspective pour Cologne et Guillaume-Egon de Fürstenberg retourna en France.

1697 (68 ans). Il devient abbé de l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés.

1704 (75 ans). Il décéda à Paris le 10 avril. Ce fut lui qui fit ouvrir, dans l’enclos du monastère, le passage de la Petite-Boucherie, les rues Cardinale et de Furstenberg.

Commentaires fermés sur 1704. Fürstenberg, prince-évêque

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AF. Histoire 16-17èmes siècles, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France, D. Allemagne, E. Mobilité internationale

Les commentaires sont fermés.