De Rohan n°1, 30 ans en 1704

C. Prince-évêque de Strasbourg à l’âge de 30 ans (Source des citations : Wikipédia)

1704 (30 ans). « Le pape Innocent XII, intéressé par l’œuvre de prosélytisme de Louis XIV, crée un poste d’évêque coadjuteur à Strasbourg. Les pressions conjointes du roi de France et du pape, ainsi que les largesses d’Anne de Rohan-Chabot, mère de Gaston, finissent par convaincre les chanoines : candidat unique au poste, il est élu à l’unanimité, puis devient évêque à trente ans à la mort de Mgr de Fürstenberg (chronique du blog)

La tâche qui l’attend alors est immense. Le culte catholique n’est en effet rétabli à la cathédrale que depuis 1681, en remplacement du culte luthérien, établi à la suite d’une décision municipale de 1529. Il s’appuiera donc sur les jésuites, arrivés dans la ville dès 1683, pour former une nouvelle génération de prêtres destinée à remplacer les pasteurs protestants formés dans les universités allemandes. Il s’attachera également à sa mission de franciser une population dont l’administration royale dénonce la langue, les mœurs, les coutumes allemandes et républicaines« .

Chroniques du blog sur le Collège des Jésuites de Strasbourg fondé en 1685, sur le séminaire catholique de la rue des Frères, sur l’université catholique de Molsheim transférée à Strasbourg en 1702.

Pour aller plus loin : Chronique du blog sur Les prince-évêques au 18ème siècle

1 commentaire

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AF. Histoire 16-17èmes siècles, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France, D. Allemagne

Une réponse à “De Rohan n°1, 30 ans en 1704

  1. Ah … Rohan, Les Rohan, les Rieux, … La Bretagne, le Poitou… et vous m’amenez à Strasbourg !