1685-1789. Magistrat de Strasbourg

Le Magistrat de Strasbourg et Érasme de Rotterdam

« Le séjour bâlois, de 1522 à 1529 surtout ne fut pas sans conséquence sur les relations d’Érasme avec les humanistes alsaciens et nos imprimeurs. Mais cette coopération existait bien avant. La première édition de l’Éloge de la Folie vit le jour chez l’imprimeur strasbourgeois, originaire de Sélestat, Matthias Schüreren en 1511. Qui n’a entendu parler de son fastueux accueil en aout 1514 par la Société littéraire de Strasbourg animée par Jacques Wimpfeling, du banquet au Sturmhof et l’éloge de la constitution de Strasbourg sous forme d’une brillante et très érasmienne lettre de remerciement : Oh divin Platon, si seulement tu avais la chance de connaitre un tel régime, ici, en effet, il aurait été possible d’introduire ton État idéal »

Cérémonie du Schwörtag (vers 1785, Musée historique de Strasbourg)

Définitivement établie dans tous ses rouages en 1482, la Constitution Urbaine allait subsister sans changement jusqu’en 1789 et sera solennellement lue, au début de chaque année, à l’ensemble des bourgeois lors de la cérémonie de prestation de serment du Schwörtag.

Commentaires fermés sur 1685-1789. Magistrat de Strasbourg

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AF. Histoire 16-17èmes siècles, BA. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Les commentaires sont fermés.