Hommage à Richard Biéganski (2)

  • 2004. Chez Cécile et Pierre à Paris
  • 2005. Mariage de Cécile et Pierre à Paris
2005
  • 2013. Anniversaire des 70 ans de Richard à Strasbourg
  • 2016. Sa dernière visite à Strasbourg, le restaurant le long du Rhin du côté allemand
2016

Natif du bassin minier du Pas-de-Calais et ayant fait ses études de sociologie à Lille, Richard était cht’i. Pour son travail, il devint parisien puis marseillais. Mais pourquoi se sentait-il aussi breton, lui fils de mineur polonais ? Il a eu plusieurs maisons en Bretagne, toujours isolées, dans des coins perdus. Je me souviens de vacances d’été à Bannalec au début des années 80, nos enfants avaient entre 3 et 12 ans ; je jouais au ping-pong avec Nicolas. Je n’ai plus hélas les photos de cette vie antérieure.

Richard se sentait breton car il figurait dans les rencontres avec les sociologues lillois Lille, natifs de Bretagne ou y passant régulièrement leurs vacances, Christian Baudelot, Jean-Claude Rabier, Michel Simon, Jean-René Tréanton.

Et il y eut la longère de Kerblaise, près de Pont-Aven ; nous la retrouverons dans la chronique 3. Il avait dû l’acheter au début des années 90. De la fenêtre de la cuisine, il regardait les vaches paître, dans la prairie voisine. Combiner vie urbaine et vie rurale.

Il a fait donation de la maison à ses trois enfants, Frédérique, Nicolas, Baptiste. Y garderont-ils vivante la mémoire de leur père, d’une manière ou d’une autre ?

Kerblaise en 2012
Strasbourg 2016. Richard et la passerelle des deux rives.
C’est comme si il s’en était allé sur un bateau de croisière.

Commentaires fermés sur Hommage à Richard Biéganski (2)

Classé dans AH. Histoire 19-20èmes siècles, BA. Photos, C. Bretagne Normandie, C. PACA Corse

Les commentaires sont fermés.