1793. Quand Dabo devint français

A. Histoire de Dabo du 10ème siècle à la Guerre de Trente ans. Source : extrait de la notice de Wikipédia.

Diaporama de 35 photos

« Le comté de Dabo (en Alsace) resta terre d’Empire jusqu’en 1793. Il jouissait de l’immédiateté impériale.

10ème et 11ème siècles. Le comté de Dabo appartint aux Étichonides, Hugues Ier, comte du Nordgau (Alsace), puis à son fils Eberhard IV vers 934. C’est à cette époque que fut construit le château de Dabo, au sommet du rocher éponyme. Des murailles encerclaient tout le pourtour du rocher.

La petite-fille d’Eberhard apporta le comté à son époux Hugues VII, comte d’Eguisheim (mort en 1048). Le plus illustre représentant de cette branche d’Eguisheim-Dabo fut leur fils Brunon, évêque de Toul puis pape, canonisé en 1087 (saint Léon IX).

1234. Le comté passa à la famille de Linange lorsque l’héritière du comté, Gertrude de Dabo, laissa veuf son troisième époux, Simon de Linange. Les Linange-Dabo régnèrent sur le comté jusqu’à la Révolution.

B. D’une occupation française à l’autre

1648 (24 octobre). A la fin de la guerre de Trente ans, l’Alsace fut cédée à la France par les traités de Westphalie. A ce titre, le comté devait y être rattaché.

1672. Les comtes de Linange-Dabo refusèrent allégeance à Louis XIV engagé dans la politique des Réunions, et prirent les armes contre lui.

1677 (13 mars). Après un long siège, le château de Dabo dut capituler.

1679. Il fut détruit  sur ordre de Louis XIV et de Louvois, son ministre d’État.

1681 (Septembre). Capitulation de Strasbourg. La ville libre d’empire devint française.

1697. Le traité de Ryswick rendit le comté aux Linange-Dabo, principauté germanique dès lors enclavée entre le duché de Lorraine redevenu indépendant et l’Alsace devenue française.

1793. Les Linange-Dabo comptèrent parmi les princes possessionnés que la Convention nationale déposséda, afin de réunir leurs seigneuries à la France. Le comté de Dabo fut alors rattaché au département de la Meurthe.

1801 (9 février). Le traité de Lunéville, conclu entre Bonaparte et le Saint-Empire romain germanique, octroya aux Princes de Linange, en compensation de leurs pertes territoriales en France, des compensations en Allemagne, en particulier Amorbach en Bavière ».

1 commentaire

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AF. Histoire 16-17èmes siècles, BA. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne

Une réponse à “1793. Quand Dabo devint français