Le petit vin alsacien au 18ème

Une autre nouveauté : le vin de paille, obtenu après que les raisins sont suspendus ou couchés sur la paille, dans une chambre tempérée, puis pressés au retour de la belle saison. Salomon, d’une famille qui a investi le Conseil souverain d’Alsace à Colmar, n’est pas convaincu. En 1787, il écrit à son beau-frère : j’ai été transvaser le vin de paille. Je m’attendais à trouver un vin qui n’était pas bon. Mais hélas, il n’est pas possible de se figurer quelque chose de plus mauvais ; S’il m’avait appartenu tout seul, je l’aurais jeté sur le fumier

Au centre, cornet à champagne, fabriqué par les anglais à partir de 1750

L’existence du vin de paille ne peut occulter la vague de fond du XVIIIème siècle, à savoir l’expansion du vignoble en plaine pour produire du vin à bon marché capable d’abreuver les troupes françaises venues garder la frontière. Une véritable vignomanie s’empare de la région, au point qu’en 1731 paraît une ordonnance signée par  Louis XV en personne, interdisant cette extension de culture. La pluie d’amendes qui s’abat ne stoppe pas cependant le mouvement. On recueille beaucoup et même trop de vin en Alsace. Il serait à désirer que l’on parvienne peu à peu à supprimer toutes les vignes qui ne produisent  que des vins d’une petite ou de mauvaise qualité et ne servent qu’à la consommation des paysans qui, dans l’espérance de cette récolte, négligent des cultures plus essentielles, remarque le Comte de Muy en 1768.

Pape Urbain 1er, un des patrons des vignerons, bois polychrome, XVIIIème, musée alsacien, Strasbourg

Toutes les vignes alsaciennes comportent, depuis la période médiévale jusqu’au siècle des Lumières, de multiples cépages au sein d’une même parcelle. Dans la région de Wissembourg, ils portent énormément de noms peu connus en 1810… Ces cépages ne venant pas à maturité en même temps, le vin change évidemment de goût à chaque vendange »…

Nicole Barbe Ponsardin, dite Veuve Cliquot, 1777-1866

1 commentaire

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, BA. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne

Une réponse à “Le petit vin alsacien au 18ème

  1. Merci, à midi ce sera un Bourgogne rouge.