Turgot (1727-1781), 30 ans en 1757

  • « Les maîtres des requêtes ordinaires de l’hôtel du Roi étaient, depuis le Moyen Âge, des officiers propriétaires d’une charge extrêmement prestigieuse et devenue, sous Louis XIV, particulièrement coûteuse. L’office coûtait 200 000 livres en 1710 et 100 000 en 1750. Pour pouvoir devenir maître des requêtes, il fallait avoir exercé pendant six ans dans une cour supérieure (Parlement, Chambre des comptes) ; les enfants des magistrats de ces cours bénéficiaient d’une durée réduite de trois ans seulement ».

1754 (27 ans). Il fait partie de la chambre royale qui siège pendant un exil du Parlement.

1755 et 1756 (28 et 29 ans). Il accompagne Gournay, alors intendant de commerce, dans ses tournées d’inspection dans les provinces. Il compose divers articles pour l’Encyclopédie.

1757 (30 ans). Article sur les Valeurs des monnaies, probablement pour le Dictionnaire du commerce de l’abbé Morellet.

1759 (32 ans). Parution de l’Éloge de Gournay.

1760 (33 ans). Pendant qu’il voyage dans l’est de la France et en Suisse, il rend visite à Voltaire, avec qui il se lie d’amitié. À Paris, il fréquente les salons, en particulier ceux de Françoise de Graffigny, Anne-Catherine de Ligniville, Marie-Thérèse Geoffrin, Madame du Deffand, Julie de Lespinasse et la duchesse d’Envilie. C’est pendant cette période qu’il rencontre les théoriciens physiocrates, Quesnay et Gournay, Dupont de Nemours, l’abbé Morellet et d’autres économistes.

1761 (34 ans). En août, Turgot est nommé Intendant de la généralité de Limoges, laquelle inclut certaines des régions les plus pauvres et les plus surtaxées de France. Il y resta treize ans ». Chronique à suivre.

Commentaires fermés sur Turgot (1727-1781), 30 ans en 1757

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, C. Ile-de-France, E. Droit et Sciences politiques, E. Economie Gestion, E. Sciences

Les commentaires sont fermés.