Huysmans. L’Art et la Religion

Suite des chroniques dédiées à l’exposition du MAMC de Strasbourg, L’œil de Huysmans.

Art médiéval et moderne : diaporama de 25 photos grand format

Grünewald, Crucifixion (Karlsruhe) et Retable d’Issenheim (Colmar) : diaporama de 19 photos grand format.

1884. Huysmans a 36 ans. Il publie À rebours. « La particularité de ce roman est qu’il ne s’y passe presque rien : la narration se concentre essentiellement sur le personnage principal, Jean des Esseintes, un antihéros maladif, esthète et excentrique, et constitue une sorte de catalogue de ses goûts et dégoûts ».

Cartel de l’exposition, citation de A rebours. Tout le tempérament du grand Artiste Flaubert éclatait en ces incomparables pages de la Tentation de Saint Antoine et de Salammbô où, loin de notre vie mesquine, il évoquait les éclats asiatiques des vieux âges, leurs éjaculations et leurs abattements mystiques, leurs démences oisives, leurs férocités commandées par ce lourd ennui qui découle, avant même qu’on les ait épuisées, de l’opulence et de la prière.

Martin Schongauer, La Tentation de saint Antoine, vers 1473, Gravure au burin,
Strasbourg, Cabinet des estampes et des dessins

1888 (40 ans). Huysmans séjourne en Allemagne où il découvre la Crucifixion de Grünewald (aujourd’hui au Musée des Beaux-arts de Karlsruhe).

Photo de Pierre Dubois, juin 2019

1891 (43 ans). Dans Là-bas, publié en feuilleton dans L’écho de Paris, Durtal, le héros du roman, explore les milieux de l’occultisme parisien de cette fin de siècle.

Après l’écriture d’À Rebours (1884), Huysmans se trouve dans une impasse existentielle. L’écrivain Barbey d’Aurevilly affirme qu’il ne lui reste plus qu’à choisir entre la bouche d’un pistolet et les pieds de la croix. Ce sera la croix ; après Là-bas, consacré à l’occultisme, Huysmans se tourne vers la mystique chrétienne.

Tête de Saint Jean-Baptiste, Musée des Beaux-arts Strasbourg, par Andrea Vaccaro, milieu du 17ème

Andrea Vaccaro (1604-1670) est un peintre italien baroque de l’école napolitaine qui imita le Caravage pour ses clairs-obscurs et le style de Guido Reni pour les traits des personnages. Fort nombreuses sont ses œuvres qui traitent de sujets religieux, dont plusieurs scènes de martyres. Saint Sébastien, Sainte Catherine de Sienne, Le Mariage mystique de sainte Catherine, La Résurrection de Lazare, Adoration des bergers, La Conversion de la Marie-Madeleine, L’Enfant Jésus endormi, Sainte Barbe, Le Martyre de sainte Agathe, Madone à l’Enfant, saint Luc et sainte AnneLa Sainte Vierge avec saint Antoine et saint Roch, La Sainte Famille, Sainte Marthe,  Sainte Marie l’Égyptienne recevant la communion.

Vaccaro, Le martyre de sainte Agathe, vers 1635-1640, Musée Fabre, Montpellier

1892 (44 ans).  Première retraite à la trappe de Notre-Dame d’Igny dans la Marne sur les conseils de l’abbé Mugnier.

1893 (45 ans). Seconde retraite à la Trappe. Huysmans est nommé chevalier de la Légion d’honneur.

1895 (47 ans). Anna Meunier, compagne de Huysmans, meurt des suites d’une longue maladie, possiblement la syphilis.

1895 (47 ans). En Route signe la conversion de Huysmans au catholicisme.

Je suis hanté par le Catholicisme, grisé par son atmosphère d’encens et de cire, je rôde autour de lui, touché jusqu’aux larmes par ses prières, pressuré jusqu’aux moelles par ses psalmodies et par ses chants. Je suis bien dégoûté de ma vie, bien las de moi, mais de là à mener une autre existence il y a loin ! Et puis… et puis… si je suis perturbé dans les chapelles, je redeviens inému et sec, dès que j’en sors. Au fond, se dit-il, en se levant et en suivant les quelques personnes qui se dirigeaient, rabattues par le suisse vers une porte, au fond, j’ai le cœur racorni et fumé par les noces, je ne suis bon à rien.

Pour aller plus loin. Frédéric Gugelot, Le temps des convertis, signe et trace de la modernité religieuse au début du XXe siècle, Archives de Sciences Sociales des Religions, 2002, 119, pp. 45-64.

1898 (50 ans). Après trente années passées au ministère de l’Intérieur, Huysmans prend sa retraite de ses fonctions de chef de bureau honoraire.

Commentaires fermés sur Huysmans. L’Art et la Religion

Classé dans AE. Histoire médiévale, AH. Histoire 19-20èmes siècles, AI. Art médiéval et moderne, BA. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne, E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales

Les commentaires sont fermés.