1778. Le rob antisyphilitique

Deux articles sur le rob antisyphilitique, autorisé en septembre 1778. Le premier de 1923, le second de 2012. Le rob connaîtra une longue vie : 150 ans.

Maurice Bouvet, Un remède secret du XVIIIe siècle : le rob Boyveau-Laffecteur, Revue d’Histoire de la Pharmacie, Année 1923, 39, pp. 264-272.

Jacques Chevallier, Giraudeau de Saint-Gervais, la syphilis et le rob de Laffecteur, histoire des Sciences Médicales, Tome XLVI, n°4, 2012.

Bonnes feuilles de l’article de 1923

Bonnes feuilles de l’article de 2012. Giraudeau de Saint-Gervais, la syphilis et le rob de Laffecteur.

« Le plus célèbre remède, celui qui a connu le plus de succès sur une très longue période et dans le monde entier, fut le rob antisyphilitique de Boyveau-Laffecteur.

1 commentaire

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AH. Histoire 19-20èmes siècles, E. Médecine Pharmacie

Une réponse à “1778. Le rob antisyphilitique

  1. Je découvre ce terme « rob » : « Rob est un terme d’origine arabe désignant des extraits préparés avec le suc exprimé des fruits. »