Desault, chirurgien (1738-1795)

Source : citations de l’article de Wikipédia. Pierre-Joseph Desault, né le 6 février 1738 et mort le 1er juin 1795, est un chirurgien et anatomiste français. Maitre des Bichat, des Dupuytren, des Larrey, des Chopart, Desault a été, à proprement parler, l’initiateur et le fondateur de l’école chirurgicale du XIXe siècle.

1766 (28 ans). « Les connaissances qu’il avait acquises lui ont permis d’ouvrir, à l’âge de vingt-huit ans, un enseignement public, suivi par plus de 300 élèves, d’anatomie en hiver et de chirurgie en été, enseignant l’anatomie sur des cadavres et non plus sur les planches murales ou sur des pièces de cire. Ce succès a monté contre lui les professeurs de la faculté et la confrérie des chirurgiens de Saint-Côme, mécontents de voir leurs écoles désertées au profit d’un jeune homme à peine sorti de l’école. Ils ont usé du droit que leur donnait le règlement pour lui interdire de faire des cours, qu’il a alors dû continuer sous le nom d’un médecin célèbre. Il a fallu l’appui de Antoine Louis et La Martinière, alors chefs de la chirurgie.

1776 (38 ans). Desault aspirait, après dix années de professorat, au poste de professeur à l’école pratique, mais il lui fallait au préalable être reçu membre de l’Académie Royale de chirurgie, ce que ne lui permettaient pas ses ressources. Le Collège a accepté de faire une exception, et le recevoir, sous la condition d’acquitter, aussitôt que possible, la somme exigée par le règlement. Louis, à la bourse duquel il a pareillement dû recourir, pour solder les frais de réception au collège des chirurgiens de Saint-Côme, a présidé sa thèse sur les calculs biliaires, proposant d’aplatir la concavité du gorgeret, pour le modifier de manière à rendre l’instrument le plus commode pour l’opération de la taille.

1782 (44 ans). Il monte en grade, chirurgien chef de l’Hôpital de la Charité,

1788 (50 ans). Promu chirurgien chef de l’Hôtel-Dieu, le plus vaste et le plus renommé de tous les hôpitaux de Paris, pour succéder à Ferrand et Moreau. C’est là qu’il a créé la clinique chirurgicale;

1791 (53 ans). Au moment où survient la Révolution française, il est acclamé comme « le premier chirurgien d’Europe ». En 1791, il a lancé un Journal de chirurgie, qui a duré jusqu’à 1794, dans lequel il n’a jamais écrit, mais qui exposait, au travers d’articles rédigé par ses élèves, sa doctrine, ses leçons sur les maladies des voies urinaires et les observations intéressantes recueillies à la clinique de l’Hôtel-Dieu.

Commentaires fermés sur Desault, chirurgien (1738-1795)

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, C. Ile-de-France, E. Médecine Pharmacie

Les commentaires sont fermés.