1718. Mort du pirate Barbe noire

Avisé et calculateur, Teach évite d’utiliser la force, comptant plutôt sur la dissuasion que lui permet sa réputation. Contrairement au cliché moderne du pirate tyrannique, il commande ses vaisseaux de concert avec son équipage et l’on ne trouve pas d’écrits signalant qu’il aurait blessé ou tué des prisonniers. Après sa mort, sa vie et sa personne sont romancées et inspirent un certain nombre d’œuvres de fiction sur le thème des pirates.

Pour aller plus loin. Michael Hennessy-Picard, La piraterie atlantique au fondement de la construction des souverainetés coloniales européennes, Open Edition Journal, Volume XIII, 2016.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Commentaires fermés sur 1718. Mort du pirate Barbe noire

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AF. Histoire 16-17èmes siècles, C. Outre-Mer, E. Mobilité internationale

Les commentaires sont fermés.