15 fuites en Égypte en Alsace

Strasbourg, 8 oeuvres

Cathédrale de Strasbourg, tympan du portail nord de la façade occidentale

Cathédrale de Strasbourg, vitrail de l’enfance de Jésus, façade sud de la nef

Strasbourg, Musée des Beaux-Arts, Maître Alsacien, Rhin supérieur, fin 15ème

Strasbourg, Musée des Beaux-arts, Le repos pendant la fuite, Pâris Bordone (1500-1571), huile sur toile, 16ème siècle

Le repos pendant la fuite en Égypte (Bordone). « Histoire : l’œuvre a été peinte vers 1530 comme retable de l’ église bénédictine Santa Maria della Misericordia de Noale. Il a été acheté à Londres en 1890 par Wilhelm von Bode.

La peinture représente un Saint Joseph endormi, les bébés Jésus et Jean-Baptiste jouant avec un agneau, et Marie, approchée par la droite par une femme plus âgée aux traits nettement gitans. Certains historiens de l’art l’ont identifiée comme étant Sainte Élisabeth, ce qui expliquerait la présence de Jean-Baptiste et le moment photographié étant au retour d’Égypte plutôt qu’en chemin.

Cela n’explique cependant pas pourquoi Marie aurait, dans ce cas, le regard et le geste perplexes avec lesquels Bordone la représentait, ni ce que représenterait l’attitude solennelle et distante d’Élisabeth. Une autre théorie affirme que cette femme est une diseuse de bonne aventure gitane, annonçant le sort futur des deux garçons. Les Tsiganes étaient un sujet récurrent dans la peinture vénitienne, influencé par la célèbre Tempête de Giorgione.

Une interprétation de 2015 du tableau prétend qu’il est inspiré de l’Évangile de l’enfance syriaque, dans lequel Marie, en route pour l’Égypte, serait fréquemment approchée par des personnes malades à la recherche d’une guérison miraculeuse, qu’elle leur accorderait toujours. Le Gitan, dans ce cas, serait un vieil Égyptien présentant des symptômes faciaux de la peste, une maladie que Paris Bordone craignait également ».

Strasbourg, Musée des Beaux-arts, Le repos pendant la fuite par Reynaud Levieux (1613-1699), vers 1650, huile sur toile.

Strasbourg, Musée des Beaux-arts, La fuite en Égypte par Giuseppe Maria Crespi (1665-1747), huile sur cuivre

Strasbourg, Musée des Beaux-arts, Claude Gellée (1600-1682), la fuite en Égypte, 1647, huile sur cuivre.

Strasbourg, Musée des Beaux-arts, La fuite en Égypte, sculpture en ronde bosse, bois polychromé.

Commentaires fermés sur 15 fuites en Égypte en Alsace

Classé dans AI. Art médiéval et moderne, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Italie

Les commentaires sont fermés.