7 fuites en Égypte en Catalogne

Barcelone, Musée National d’Art. « La collection d’art roman est incontestablement une des plus importantes et significatives du musée en raison de la série exceptionnelle de peintures murales qu’elle contient. En effet, sa singularité n’a d’égale dans aucun autre musée du monde. La plupart de ces œuvres, qui proviennent de petites églises de campagne des Pyrénées et d’autres endroits de la Vieille Catalogne, ont été connues et appréciées au début du XXe siècle, surtout à partir de l’expédition d’une mission dans les Pyrénées (1907) de l’Institut d’Estudis Catalans qui publia par la suite Les peintures murales catalanes« .

Scènes de la Nativité, double chapiteau taillé dans la pierre, seconde moitié du 12ème siècle.

Scènes de la vie de la Vierge et de l’enfant Jésus, retable. En bas à droite : Massacre des Innocents et Fuite en Égypte

Anonyme (Navarre), Scènes de l’enfance de Jésus (détail : la fuite en Égypte), tempera et dorure au pain d’or sur bois.

Giovanni Battista Pittoni (1687-1767), Repos durant la fuite en Égypte (1725-1726), huile sur toile.

« Giovanni Battista Pittoni est cofondateur de l’Accademia di Belle Arti di Venezia avec Giambattista Tiepolo et Giovanni Maria Morlaiter. Il succède à Tiepolo en tant que président de 1758 à 1761″.

Musée Frédéric Marès (1893-1991), musée d’art et de sculpture à Barcelone. Il abrite la collection du sculpteur. Source : blog Lieux sacrés. « Il nait à Portbou, en Catalogne, en 1893. Sa famille vint s’installer à Barcelone en 1903, et c’est là, à 15 ans, qu’il entra à l’École des beaux-arts de San Jorge, puis ensuite à l’École supérieure de design et d’art (comme Gaudi ou Picasso), communément appelé la Llotja, où il apprit la sculpture. Il obtint une bourse de la mairie de Barcelone et voyagea à Paris où il travailla avec des marchands d’art puis il se rendit à Rome. Il obtint une autre bourse d’état et voyagea en Espagne afin de se familiariser avec les œuvres des maitres sculpteurs. Il s’installa ensuite à Barcelone comme professeur à la Llotja tout en sculptant des œuvres pour la ville. Plus tard, il devint directeur d’une école d’art et président de l’Académie royale des beaux-arts de San Jorge. Il prit sa retraite en 1964″.

Scènes de la vie de Jésus. Retable (Fuite en Égypte en haut à droite), bas-relief en bois peint, 2nde moitié du 17ème siècle

Poster un commentaire

Classé dans AI. Art médiéval et moderne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.