E. Bouchardon, 30 ans en 1728

1727 (29 ans). Il sculpte le Buste du baron Philipp Von Stosch, un antiquaire et diplomate allemand à la solde du gouvernement anglais. Dans l’ouvrage cité sur Bouchardon : photographies des bustes mentionnés dans cette chronique.

1730 (32 ans). Il exécute le Buste du Cardinal de Rohan, œuvre en marbre, d’abord placée au château de Saverne, puis transportée à Strasbourg, où elle sera partiellement détruite pendant la guerre de 1870. Le 11 septembre, il commence le Buste du pape Clément XII.

1731 (33 ans). Il restaure, pour le cardinal de Polignac, la Déesse de la Richesse, statuette dont seul le buste est antique.

1732 (34 ans). À son retour en France, il obtint immédiatement (fait rare) un logement au Louvre. Il est nommé sculpteur du roi, en 1732 également.

1733 (35 ans). Il obtient l’agrément de l’Académie royale de peinture et de sculpture.

1734 (36 ans). Un premier marché est passé le 10 mars avec le curé de Saint-Sulpice, Jean-Baptiste Languet de Gergy, pour l’exécution de statues en terre. Edmé Bouchardon entre à l’Académie le 5 décembre.

1737-1746 (39-48 ans). Bouchardon fils dessine Les cris de Paris. Le comte de Caylus (1692-1765) est le graveur et l’instigateur de cette série, la plus ambitieuse du genre, qui regroupe cinq suites de douze estampes, publiées entre 1737 et 1746. Conjuguant observation et bienveillance à l’égard du petit peuple parisien de l’Ancien Régime, Bouchardon se garde des conventions pour rechercher au contraire le naturel des postures.

1743. A la mort du Cardinal de Fleury, Louis XV (il a 33 ans) décide de gouverner seul. Le sculpteur Guillaume Coustou commence les Chevaux de Marly, son œuvre la plus connue.

1745 (47 ans). Edme Bouchardon est nommé professeur de l’Académie.

1748. Les représentants de la ville de Paris décident de bâtir une place en l’honneur du roi Louis XV. Chronique à suivre : La statue équestre de Louis XV, ultime chef-d’œuvre de Bouchardon (1748-1762).

Note finale. Capture de la 4ème de couverture de l’ouvrage consacré à Bouchardon.

Commentaires fermés sur E. Bouchardon, 30 ans en 1728

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AI. Art médiéval et moderne, C. Bourgogne Franche-Comté, C. Ile-de-France, D. Italie, E. Arts Lettres Langues

Les commentaires sont fermés.