1722. Médecine navale à Rochefort

Source des extraits cités : Wikipédia, Histoire de l’École de médecine navale de Rochefort. Photos prises par Pierre Dubois dans le Musée de l’École en octobre 2014. Cette école est marquée par trois personnages appartenant à la même famille :

Cliquer sur les images pour les agrandir. Photos de Pierre Dubois en 2014

1666. « Dès la création de l’arsenal de Rochefort voulu par Colbert, il a été décidé d’y installer un Hôpital de la Marine. Son implantation a d’abord eu lieu à Tonnay-Charente, dans le prieuré Saint-Éloi.

Hôpital de la Marine de Rochefort, photo de Pierre Dubois (2014).

1683. Par manque de place, la structure est transférée à l’intérieur de l’arsenal de Rochefort, à proximité du magasin des vivres.

1704. Sous les auspices de l’intendant Michel Bégon, Jean Cochon-Dupuy devient second médecin de la marine à Rochefort.

1712. À la mort de son supérieur, le docteur Gallot, il devient premier médecin. Il est le précurseur de l’enseignement clinique hospitalier.

1715. Les premières traces officielles d’enseignement apparaissent. La principale ambition de Jean Cochon-Dupuy est d’ouvrir une école d’anatomie et de chirurgie.

Mais la décision de créer cette école n’est prise que sous la Régence de Philippe d’Orléans.

1722. Grâce au soutien constant de l’intendant François de Beauharnais, un premier amphithéâtre est ouvert.

1725. L’école connaît un spectaculaire développement. On compte huit chirurgiens ordinaires et douze élèves.

1727. L’essor est en partie dû au soutien du comte de Maurepas. En 1727, l’école accueille le secrétaire d’État de la marine, venu assister à deux leçons dans l’amphithéâtre et à une démonstration de dissection par les élèves. Maurepas prend alors conscience de l’intérêt de telles structures. Il fait ouvrir une école à Brest en 1731.

1740. A Rochefort, les effectifs sont tombés à dix pour les chirurgiens mais sont passés à trente pour les élèves.

1759. L’école compte trente chirurgiens et une centaine de subalternes.

Commentaires fermés sur 1722. Médecine navale à Rochefort

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Médecine Pharmacie

Les commentaires sont fermés.