1722. Médecine navale à Rochefort

1757. À la mort de Jean Cochon-Dupuy, l’école de santé de Rochefort est une institution importante (400 lits) et pérenne. Pourtant, à cause de besoins croissants, l’hôpital est trop petit.

Gaspard Cochon Dupuy succède à son père comme directeur de l’École
Pierre Cochon-Duvivier (1731-1813), cousin éloigné de Gaspard

1783. Un nouvel hôpital est construit sous la direction de l’ingénieur Pierre Toufaire. Le bâtiment est inauguré en 1788 sous le nom d’hôpital de la Butte. Un espace y est réservé pour l’école d’anatomie et de chirurgie.

1789-1800. L’école pendant la période révolutionnaire. En 1798, on dissocie les matières d’enseignement. L’anatomie et la chirurgie forment l’école de médecine tandis que les apothicaires deviennent pharmaciens mais la séparation en deux corps distincts (médecine et pharmacie) ne se fera qu’en 1866 sous Napoléon III ».

Commentaires fermés sur 1722. Médecine navale à Rochefort

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Médecine Pharmacie

Les commentaires sont fermés.